/**/ Guyancourt-en-mouvement

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 décembre 2017

Très bonne année 2018

Que cette nouvelle année soit riche en moments de joie et de découvertes                                     

voeux et texte gem.jpg

 

                   

Guyancourt en Mouvement     logoGEM.JPG  

26 décembre 2017

A quoi servent les élus MoDem dans les assemblées où ils sont élus ?

Généralement, cette question n'est pas innocente et cache une forme que nous pourrions appeler "interronégative" !                                                           question.jpg

Quelques éléments de réponses à cette question pris pendant le mois de décembre

Les élus du Mouvement Démocrate sont présents au Conseil régional d'Ile de France; voici des amendements proposés par leur groupe (Groupe Centre et Démocrates) et acceptés lors du vote du budget le 20 décembre dernier : on peut les retrouver en cliquant sur le lien ICI 

A l'Assemblée Nationale

-Une proposition de résolution relative à l'engagement associatif et à sa reconnaissance a été adoptée à l'unanimité. Elle vise à lancer une consultation avec les acteurs associatifs pour lever les freins qui pèsent sur le développement des associations et permettre de co-construire les politiques concernant ces derniers.

Sujet complété par la question au gouvernement ICI

-Une proposition de loi relative à la gestion des milieux aquatiques et à la prévention des inondations (dite loi "Gemapi") a été votée afin que cette compétence qui devait être exercée par les intercommunalités en janvier 2018 leur soit transférée avec plus de souplesse dans le temps et dans la forme afin d'être mieux adaptée aux besoins de ces collectivités.

-Un amendement visant à étendre le dispositif de dons de jours de repos non pris aux aidants familiaux a été adopté le 5 décembre

Vous pouvez visiter les pages Facebook de ces deux groupes pour trouver d'autres exemples de leurs interventions. Comme quoi, il ne suffit pas de jouer aux gros bras pour se faire entendre !

   

 

 

 

19 décembre 2017

Congrès du Mouvement Démocrate

Ce week-end des 16 et 17 Décembre se tenait le Congrès du Mouvement Démocrate qui profitait de ces journées pour fêter ses dix ans: l'occasion de voir le chemin parcouru, et surtout de commencer un travail de fond pour les années à venir.   congrès MoDem 2017, guyancourt en mouvement

Ces journées ont montré que, même si le contexte politique national a bien changé depuis dix ans et, encore plus dans cette année mouvementée 2017, notre socle de valeurs n'a pas changé, et depuis dix ans, s'est même consolidé !

Nos défis sont toujours d'actualité et peuvent se résumer en quatre projets à égalité de priorité:

  • redressement économique de notre pays
  • projet social, pas celui qui consisterait à distribuer des ressources en diminution, mais un vrai projet de solidarité, d'émancipation et de liberté pour que chacun soit pleinement lui-même
  • projet européen qui sera toujours pour nous, un "thème de raison et de passion"
  • projet démocratique

En fait, tout ce qui fait le cœur de notre identité de Démocrates.

A nous de tout faire, pour que cet idéal soit ancré dans la réalité, en co-construisant ce socle avec tous ceux qui veulent participer à ce nouvel axe central pour en faire une "majorité cohérente" et organisée.

Des valeurs, mais aussi du pragmatisme car ce fut un congrès de lancement de groupes de travail. Les pistes proposées, -elles correspondent à nos quatre projets ci-dessus-, nous permettront de préparer, à court terme, les échéances électorales à venir, et, à long terme, ont comme objectif d'inscrire notre pays dans une Europe démocrate, solidaire, présente sur la scène internationale, incontournable dans un monde en pleine mutation.

Pour ceux qui désirent en savoir plus sur ce w-e et, par là, mieux nous connaître, consulter le site en cliquant sur ce lien ICI

Si vous désirez co-construire ces projets avec nous, n'hésitez pas à nous consulter !

 

16 octobre 2017

Mobilisation ligne 18

De nombreux élus, Sénateur, Député, Conseillers régionaux et départementaux, ligne 18-7.jpgMaires, conseillers communautaires et municipaux des Yvelines et de l'Essonne étaient présents ce lundi 16 Octobre pour demander au gouvernement de ne pas laisser nos territoires en dehors de la ligne 18.

Appuyés par le monde économique, les représentants des entreprises et les habitants de ces territoires, ils ont parlé d'une seule voix  pour rappeler que des transports répondant aux demandes de constructions de logements, aux besoins économiques, en un mot, à l'avenir du cluster de Saclay et de ses habitants sont "une nécessité vitale" comme a conclu Mme  Kollmannsberger, Présidente de l'agglomération SQY par intérim (photo ci-dessus).

La date de 2024 (arrivée des JO) est dans tous les esprits, soit demain ! Tout le monde peut comprendre les difficultés financières : peut-être une solution intermédiaire, moins coûteuse et plus rapide à mettre en œuvre  pourrait-elle être étudiée en liaison avec la Tangentielle Ouest, ... toujours repoussée et toujours attendue ?

A suivre , mais sans relâcher la mobilisation.

ligne 18-4.jpg                            

ligne 18-6.jpg

14 octobre 2017

MGP ( = Métropole du Grand Paris), Départements.. Grande couronne ...Région...on s'y perd ! !

L'île de France est le champion du mille feuilles territorial .. où est la simplification soi-disant voulue par la loi ?                                  guyancourt en mouvement, Bruno Millienne, Métropole du Grand Paris                                                          

C'est la question posée à l'Assemblée Nationale dans le cadre des "Questions au gouvernement" mercredi 11 Octobre (elle est replay ICI) par le député MoDem Bruno Millienne.

La simplification ne consisterait-elle pas à étendre le périmètre de la Métropole à l'ensemble de la région, ce qui aurait comme avantages, entre autres choses, à éviter la fracture territoriale, économique, sociale, de la Grande Couronne, en particulier des Yvelines et de ses territoires ruraux ?

A cette question du député, le 1er Ministre confirme que "cette situation ne peut pas durer" et qu'une conférence sur ce sujet réunissant tous les acteurs concernés sera réunie avant que le gouvernement ne  prenne une décision. (voir la réponse du 1er Ministre dans la vidéo en cliquant sur le lien donné plus haut, ICI)

 

A suivre !