Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Une voix libre et indépendante au Conseil Municipal | Page d'accueil | Diversité commerciale »

16 août 2009

Une gouvernance locale moderne

Notre façon de concevoir la gouvernance municipale :

Extrait de l'article du Guyancourt Magazine n°358, du 20 Novembre 2008.

Cet article, écrit à l'occasion de la réunion publique d'information sur le PLU tenue à l'Hôtel de Ville le 22 Octobre 2008 est l'occasion pour Julien d'évoquer la façon dont il conçoit, dont nous concevons, la "gouvernance de notre commune". En voici quelques passages :

Je souscris pleinement à cette initiative (cette réunion du 22 Ocobre) ainsi qu'à celles qui sont annoncées sur ce thème, en particulier le fait de dialoguer avec les élus et des techniciens (à propos du PLU). Par contre, ceci ne correspond pas entièrement à la façon dont je conçois la gouvernance de notre commune. La concertation ne consiste pas seulement à réunir des citoyens ponctuellement sur un thème précis, mais à faire vivre la démocratie locale régulièrement, si ce n'est quotidiennement, en appelant chacun à s'investir et à s'approprier sa ville et son quartier en participant aux Conseils de quartiers. Là se rencontrent habitants et commerçants dans ces lieux d'écoute, d'échanges d' informations et de mutualisation d'expériences, de recensement des attentes, de dialogue continu entre habitants et élus.

Impulser la démocratie locale est difficile, cela s'apprend, mais c'est aussi aux élus à favoriser cet apprentissage et à tout faire pour qu'elle soit vivante dans leur cité.

Quelques compléments.

Au mois de Mars 2008, l'équipe Générations Citoyennes proposait son programme à vos suffrages. Elle y défendait la mise en place de Conseils de quartiers élus dans tous les quartiers de la ville, avec comme mission la participation aux projets de quartiers et de ville, et l'évaluation des projets...(voir  page 1 du programme dans cette catégorie "Boîte à idées")

Le but de cette instance ?

Une problématique locale se pose différemment selon les quartiers, et nous voulons établir un échelon de proximité dans le processus de décision. (voir page 1 du programme)  Ces conseils n'ont qu'un rôle consultatif, mais ils sont informés, consultés et associés aux décisions. Cette démarche permet d'expliquer les projets de la mairie en les situant dans la perspective de l'ensemble des besoins de la ville, dans le moyen et long terme.

Sa composition ?

La présence d'un maire adjoint en charge de ce secteur, assisté si besoin d'un conseiller municipal délégué, permet justement cette large vision. C'est toujours la municipalité qui décide, qui agit car elle est l'exécutif, mais les habitants sont associés de façon permanente aux décisions, aux débats et non ponctuellement par décision unilatérale de la municipalité lorsqu'une occasion importante se présente.

Les conseils de quartiers sont des instances élues, auxquelles s'ajoutent des représentants des commerçants, du monde scolaire, des associations, des jeunes : tous ces habitants qui se cotoient sans pour autant se connaître, même si les fêtes de quartier sont, une fois par an, un jour de partage festif. Dans notre monde individualiste, c'est ausi le moyen de concrétiser la solidarité dont nous avons d'aurtant plus besoin que des difficultés économiques et sociales difficiles s'annoncent ou sont même déjà présentes.

De quoi discute-t-on ?

De tout ce qui touche aux problèmes de la vie quotidienne et peut l'améliorer : sécurité, vie scolaire, santé, environnement..

Le conseil de quartier reste consultatif car, si son projet peut devenir un projet municipal, il est débattu en conseil municipal, validé par le maire, comme tout projet. Il doit être en accord avec l'intérêt général et ....les finances !

En créant des conseils de quartier, la démocratie ne sera plus une notion abstraite ou une  strate dans le processus décisionnel ("Toutes les Nouvelles du 12 Novembre 2008"), mais le moyen de mettre le guyancourtois au coeur de sa commune pour vivre une gouvernance citoyenne moderne.

Julien


 

Les commentaires sont fermés.