Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Financement du permis de conduire | Page d'accueil | Pour compléter le Guyancourt Magazine 1 »

02 décembre 2009

Au conseil municipal du 24 Novembre ...

vote au CM.jpg

La majorité a proposé au Conseil municipal du 24 Novembre une motion appelant à s'opposer à la réforme territoriale telle qu'elle est voulue par le Gouvernement.


J'ai choisi de m'abstenir, pourquoi ?


Accepter cette motion c'est refuser totalement la réforme. Or, pour moi, certains aspects vont dans le bon sens :


Une réforme est nécessaire pour répondre aux difficultés dues au « mille feuilles » territorial, en particulier l'enchevêtrement des compétences, donc le manque de lisibilité pour les citoyens, le manque d'efficacité, sans compter les surcoûts financiers.

IL est anormal que deux élus gèrent deux institutions, deux collectivités locales, le département et la région et qu'ils soient totalement étrangers l'un à l'autre : le travail des régions et le travail des départements ne doivent pas être opaques l'un par rapport à l'autre.

Pour répondre à ces dificultés, la proposition d'un Conseiller Territorial siégeant à la fois à la Région et au Département va dans un sens positif.

Cette idée est complétée par un mode de désignation des conseillers territoriaux au suffrage universel direct. Cela permettrait deux avancées :

la responsabilisation des élus, seuls porteurs d'un projet qui ne serait plus partagé par plusieurs structures et surtout la transparence pour les citoyens : leur projet serait suivi par une seule collectivité et non par des porteurs multiples.

Ce mode de désignatation des élus assorti d'une mini dose de proportionnelle permettrait une représentation des « minorités », soit un peu plus de représentativité locale


Voter « non » à cette motion, c'est accepter la réforme dans sa totalité.


Or, si j'entr'aperçois certaines avancées, il semble qu'elles n'aillent pas assez loin; sont des demi-mesures ou des mesures qui  ne correspondent à ma façon d'envisager la démocratie locale.

Un seul conseiller territorial n'est envisageable qu' accompagné d'un réel statut de l'élu local: aucune ligne sur ce sujet !

Le mode de scrutin est bien au suffrage universel mais à un seul tour, ce qui revient à maintenir un système bipartiste, soit le PS, soit l'UMP, à éliminer les autres courants politiques. Un scrutin proportionnel plurinominal à deux tours permettrait une représentativité de tous , ce qui est conforme à ce qu'on attend d'une démocratie locale, et même nationale.

Ce projet, comme beaucoup d'autres manque de clarté pour les citoyens et de débat; il demande à être précisé.

Cependant il conforte le principe de l'intercommunalité. Or, pour notre commune, cette structure à laquelle je suis particulièrment attaché, permet de mutualiser les moyens, donc de dynamiser notre territoire en lui donnant une attractivité à la hauteur de ses atouts.

 

Julien Oechsli, Conseiller municipal soutenu par le Mouvement Démocrate



 

Commentaires

Pas d'accord sur tout mais sur les aspects bénéfiques de l'intercommunalité complètement d'accord. D'après le projet de réforme, les conseillers communautaires pourront désormais être élus au suffrage universel direct, un peu sur le même mode que Paris-Lyon- MArseille...Une avancée démocratique majeure qui permettrait de voir représenter la minorité d'une commune à la communauté d'agglomération.
Claude Estier

Écrit par : Claude Estier | 03 décembre 2009

il n'est pas sûr que le mode d'élection à un tour, si cela est maintenu, soit vraiment une avancée démocratique dans la mesure, où comme le dit Julien, c'est renforcer les deux partis majoritaires, UMP aujourd'hui, PS dans une autre époque, or ces deux partis ne représentent pas la totalité des sensibilités, loin de là !
Mais voyons l'aspect positif : le renforcement de l'intercommunalité, comme vous le faites remarquer !
Merci pour votre commentaire, nous sommes toujours ouverts à toute discussion !

Écrit par : Administrateur | 04 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.