Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Réunion publique "Grand Paris" le 30 Novembre | Page d'accueil | Téléthon 2010.. c'est parti ! »

02 décembre 2010

Bouviers et son parc

Chaque année, à l’occasion de la journée du patrimoine,  la mairie organise une visite de la ville. C’est en effet une très bonne idée de faire découvrir  les richesses de notre commune à ses habitants. Néanmoins, cette visite est aussi l’occasion de se poser quelques questions.

 C’est le cas à propos d’un site que l’on dit être magnifique à Bouviers, ce que confirment les visiteurs d’un jour. Pas très loin de  « Challenger », on peut apercevoir  un morceau de  grande bâtisse blanche, c’est l’Ermitage qui, avec son parc, appartient à la commune ;  c’est dans ce lieu que « les Anciens partagent chaque mois un repas.». blason guyancourt.png

bouviers oct 2010 café 2.JPG Le hameau de Bouviers est un lieu chargé d’histoire.  C’est  là que la Bièvre prend sa source, et indirectement le blason de la ville y fait allusion puisque le nom de cette rivière viendrait du  celte « beber », qui signifie « castor », mais aussi « brun.. la couleur du castor .. Peu importe finalement quelle est la véritable origine du nom, la légende fait toujours rêver ! C’est aussi à Bouviers que se trouve la « Fontaine des Gobelins », allusion à la manufacture parisienne des «Gobelins» alimentée par la Bièvre, comme d’ailleurs celle d’Oberkampf à Jouy-en-Josas.

Mais Bouviers, c’est aussi, l’ « Ermitage » ou «maison blanche ». Déjà mentionnée sur des plans de la fin du XVIIIème siècle, elle est encore une  exploitation agricole au début du XXème siècle, avant de devenir la résidence secondaire d’un banquier parisien dans les années 1930, puis celle de trois sœurs, propriétaires d’une fabrique parisienne de biscuits,-ce sont elles qui lui donnent son nom actuel d’ «Ermitage »- après l’intermède de l’occupation allemande pendant la seconde guerre. La commune a fait jouer son droit de préemption après le décès de ces trois sœurs; cette « maison blanche » et son parc sont donc devenus la propriété de Guyancourt.

Les Guyancourtois de ce hameau  de Bouviers aimeraient certainement profiter de cet Ermitage,  de ce « trésor historique » qui mérite plus qu’une utilisation ponctuelle, le repas mensuel des" Anciens", comme il est dit plus haut. Les enfants, parents et grands parents de Bouviers  ne pourraient-ils pas bénéficier  pleinement de ce parc, comme les Guyancourtois des autres quartiers profitent d’espaces de liberté à proximité de chez eux ? De nombreux habitants de Bouviers se posent la question. bouviers ermitage oct 2010 ermitage 2.JPG

Ces espaces ont été « préservés » au fil du temps, « comme autant de trésors à partager » (Guyancourt Magazine n°348, octobre 2008) . C’est bien ce que reconnaisssent des résidents de ce hameau qui ne comprennent donc  pas pourquoi ils ne peuvent, comme les Guyancourtois d'autres quartiers, avoir accès aux «  bienfaits des parcs et jardins pour enfants, parents et grands parents heureux de profiter de tels espaces de liberté » afin de « profiter pleinement de Guyancourt », y compris de ce « trésor historique » qu’est le « parc de l’Ermitage » à leur porte ( Guyancourt Magazine, n° 348)

Source (pour la partie historique) : "Mon nom est Guyancourt" Jean et Liliane  Gex (un livre à découvrir !)

 

Julien Oechsli, conseiller municipal soutenu par le Mouvement Démocrate

 

Les commentaires sont fermés.