Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Avis d'enquête publique | Page d'accueil | Extrait de la lettre du Mouvement démocrate des Yvelines, reçue par Jean-Loup Carriat »

27 juin 2013

Skier à Saint-Quentin-en-Yvelines ?

Vous avez peut-être lu dans la presse locale qu'un  projet de piste de ski à Elancourt était dans les tuyaux de cette commune et de l'agglomération.

Une pétition est lancée contre ce projet.           colline d'Elancourt, guyancourt, piste ski

Qu'en est-il ?

C'est un projet dont les "vieux" Saint-Quentinois ont déjà entendu parler il y a,  d'après eux, une vingtaine d'années.

La colline d'Elancourt, ou colline de la Revanche, est  avec ses 231 m d'altitude, le point culminant de l'Ile de France. C'est une colline artificielle, née des remblais constitués lors de la création de la "Ville nouvelle", dans les années 1970.

L'endroit avait été retenu comme site olympique  pour les épreuves de VTT des Jeux Olympiques de Paris 2012. Ses pentes sont aujourd'hui utilisées pour pratiquer de nombreux sports.

Le projet est, ou plutôt serait, donc actuellement à l'étude pour aménager cette colline en piste de ski, d'où cette  pétition appelant les élus de la communauté d'agglomération à abandonner le projet.

 

Ces élus sont divisés sur ce sujet : les écologistes, les élus du Front de Gauche et du PCF y sont hostiles :voir un article du "Parisien" ICI et la vidéo de TVFIL 78 ICI.

 Leurs arguments détaillés dans la pétition (ICI) sont de tous ordres :  écologiques, économiques, sociologiques,…tous défendables.

Que dire sur ce projet ? A première vue, on peut en effet se poser la question du coût dans une période de difficulté financière des ménages et des collectivités locales. La réponse avancée par les défenseurs du projet argumentant que le financement sera privé (et non un partenariat public-privé comme le vélodrome) donc ne sera pas financé par l'agglomération (donc pas par nos impôts) est-il rassurant ?

Actuellement, les termes de ce projet ne sont, semble-t-il, pas véritablement connus au moins du grand public : quel contrat de financement, quel plan d'ensemble (écouter la réponse de la Communauté d'agglomération sur ce sujet dans la vidéo ci-dessus) ?  On voit mal ce sujet sortir véritablement avant les élections municipales de mars 2104.

 Qu'en dire de plus ? Qu'avant de dire "oui" ou "non" catégoriquement à ce projet, il est plus raisonnable, si ce n'est responsable, d'attendre d'en avoir tous les éléments (enfin ceux que l'on voudra bien donner aux Saint-Quentinois). C'est seulement après ces données-aujourd'hui, les arguments des porteurs du projet ne sont pas évidents ou/et pas connus- que l'on pourra dépasser le premier mouvement de doute et argumenter en connaissance de cause. Pour l'instant nous en sommes là !

L'équipe GGC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.