Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-07 | Page d'accueil | 2013-09 »

29 août 2013

A propos de la rentrée : un complément au Guyancourt Magazine n° 461, 29 Août)

Guyancourtois, Guyancourtoises,                          

Vous avez trouvé ou vous trouverez bientôt le Guyancourt Magazine  n°461 dans vos boîtes à lettres. Il n'est pas question pour notre équipe de manquer ce rendez-vous régulier avec vous; Guyancourt Générations Citoyennes ("GGC") n'a plus la capacité de vous informer via la publication municipale qui vous rappelait l'adresse de notre blog, puisque nous ne pouvons avoir d'article signé sous notre nom.

C'est donc dans la continuité de notre action que nous souhaitons à tous nos abonnés, à tous nos lecteurs une très bonne rentrée: aux scolaires bien sûr qui vont retrouver le chemin de leurs établissements ou en découvrir de  élections mars 2014, guyancourt, démocratie localenouveaux, mais aussi à leurs enseignants, à leurs parents et à vous tous !

Pour nous aussi la rentrée est là ! Nous continuerons  à être à votre écoute, à échanger (source tribune de "Guyancourt pour tous", n° 461). Nous continuons à dire, à écrire et à défendre l'idée (avant sa mise en action) que le fait d'écouter (écouter, est-ce entendre ?), d'échanger est le  premier stade de ce que doit être une démocratie de proximité.  Echanger bien sûr, mais pas seulement dans des moments institutionnels (assemblées de quartier, réunions publiques…).

Une démocratie de proximité, c'est travailler ensemble sur un projet en construction, sur un projet qui sera celui de tous les Guyancourtois, et non de diffuser une information après décision : c'est cela la transparence en démocratie et c'est cela que nous voulons pour notre ville afin que chacun, chacune d'entre nous se sente concerné(e) et membre actif " d'une même communauté  guyancourtoise" (source tribune de "Guyancourt pour tous", n° 461).

Depuis cinq ans, nous avons agi dans la durée : mais quelle place pour l'opposition ? Quelle place pour les électeurs qui ne sont pas venus aux urnes en mars 2008 ? Depuis cinq ans nous travaillons à un projet de ville innovant, depuis cinq ans nous avons questionné, approfondi ce sujet: si vous voulez être un acteur du projet, n'hésitez pas à nous contacter par courriel: guyancourtenmouvement@gmail.com.

Chacun(e) a son expertise d'usager et peut enrichir le projet : c'est à ce prix et au-delà de nos "étiquettes" que nous construirons un projet pour Guyancourt, un projet autour duquel nous pourrons nous rassembler dans une même communauté.

Merci de continuer à lire nos informations sur ce blog, à les relayer autour de vous et de nous contacter … A suivre !

Jean-Loup Carriat (tête de liste aux élections de mars 2014) et l'équipe GGC

 

02 août 2013

Pétition Villaroy .. suite


L'auteur de la pétition nous informe avoir reçu une lettre de la mairie accusant réception de cette pétition.                                            pétition.jpg

Il y est confirmé que la ville est informée des agissements (actes d'incivilité et petite délinquance)  de ces individus.

Le maire adjoint confirme que la Police Municipale est présente régulièrement  dans les rues du quartier de Villaroy et a dû intervenir à plusieurs reprises.

D'autre part, il demande à la Police nationale  d’assurer une présence particulière aux abords des rues du quartier de Villaroy.

 

Tout comme l'auteur de cette pétion, nous espérons que cette réponse est synonyme d'amélioration et de retour au calme dans ce quartier.

 

A suivre ..

 

 

 

 

01 août 2013

Suite de la pétition "Villaroy"

Comme nous vous le disions dans la dernière note, voici une première réponse à la pétition "Villaroy"  (source : annonce de l'auteur de la pétition "Villaroy") :pétition.jpg

Un échange entre la police municipale et l'auteur de la pétition a débouché sur une proposition de réunion avec le Chef de la police Nationale.

Même si cette conversation téléphonique ne débouche pas sur une solution, elle a le mérite de savoir que nous sommes entendus.

Comme la Police Municipale le rappelle : elle fait des rondes chaque jour, mais le poste est fermé à 20h,  ensuite, c'est à la Police d'intervenir

 

A suivre ..