Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-09 | Page d'accueil | 2013-11 »

18 octobre 2013

Le Pavé du Canal... suite ..


...Mais pas fin !

Voici, ci-dessous, un article paru ce mercredi 16 Octobre dans l'hebdomadaire "Les Nouvelles" à propos de la librairie du "Canal".              librairie.jpg

Pour reprendre la dernière phrase de cet article, j'espère que cela va intéresser quelqu'un, nul ne peut dire aujourd'hui si le Pavé du Canal trouvera un repreneur, mais le nombre des participants présents le 16 Octobre pour répondre à l'appel d'Eric Hardin démontre que cette question de la survie de sa librairie interpelle beaucoup de Saint-Quentinois.

Parmi les causes des difficultés, ont été largement évoqués le prix du loyer (10% du chiffre d'affaires), un problème qui malheureusement se pose à tous les commerçants de la Halle auquel s'ajoute pour les librairies, celui de la concurrence des ventes sur internet. A ce sujet, Eric Hardin a largement mis en cause le site Amazon.

Le propriétaire de la librairie a évoqué la loi votée le 3 Octobre dernier au Parlement: cette loi qui a fait consensus (c'est à noter !) vise à ne pas intégrer les frais de port dans le prix des ouvrages. Les acteurs du commerce du livre ne pourront plus cumuler le rabais autorisé de 5 % sur la vente des livres neufs et la gratuité des frais de port comme le pratiquent actuellement Amazon et la Fnac. Reste la concurrence du livre numérique, même si beaucoup de lecteurs préfèrent ce moment passé à fureter dans les rayons et à feuilleter le livre papier à la "liseuse" ! D'autre part, comme l'ont approuvé les participants, peut-on concevoir une ville universitaire sans une librairie à proximité ?

Même si les commerces du centre de Saint-Quentin ne relèvent pas de la compétence de la Communauté d'agglomération, il a été intéressant de noter que son président et le maire de Montigny prennent conscience de ce problème et cherchent ensemble des solutions.

La mobilisation des lecteurs n'en sera que renforcée.

Article "les Nouvelles"