Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-09 | Page d'accueil | 2013-11 »

24 octobre 2013

A propos des élections de Mars 2014


Voilà déjà plus d'un an que nous avons voulu vous tenir informés des péripéties de la législation concernant notre territoire. Voici un bref rappel: guyancourt,élections 2014,saint-quentin

  • Changement (ou non) du périmètre de notre agglomération ? Finalement, le périmètre restera identique à celui d'aujourd'hui, les villes candidates, celle de Maurepas en particulier, étant découragées par le " non" saint-quentinois.

 

  • Métropole (ou non) du Grand Paris qui devient "Paris-Métropole", un projet toujours en discussion, et très discuté,  après deux lectures au sénat, et un vote à venir dans deux mois à l'Assemblée Nationale.

 

  •  Intercommunalité: leur rôle va aller en s'accentuant, l'état se désengageant de plus en plus. Même si ce sujet est complexe et, parfois, peu connu, il est important puisque beaucoup de secteurs de notre vie quotidienne sont liés aux compétences intercommunales, en partie ou totalement.

 

C'est aussi pour cela que les élections municipales de mars 2014 sont différentes des précédentes : Voir sur ce sujet, l'article d'avril 2013, "Horizons 2014" qui alertait sur ces changements, la loi sur la réforme territoriale imposant de nouvelles règles à la gouvernance des intercommunalités. Peu de termes sont à changer depuis le mois d'avril:

 

Il est prévu qu'en 2014,[c'est maintenant acquis] les candidats à la Communauté d'agglomération seront "fléchés" sur les listes des candidats communaux présentées aux électeurs. En fait, le bulletin de vote comporterait comportera une liste séparée permettant à l'électeur de connaître les candidats au conseil intercommunal. (ce qui n'était pas le cas auparavant, voir la suite de cet article du 10 avril 2013) Symboliquement, ces élus ne seront plus "délégués des communes", mais "conseillers communautaires".

 Le nombre des conseillers communautaires guyancourtois passera de 7 à 9 en 2014, le mode d'élection étant celui des élections municipales. Concrètement cela signifie que, pour la première fois, des conseillers "d'opposition" (à la majorité municipale qui se dégagera des élections) siègeront à la communauté d'agglomération. Jusqu'à cette date, les membres des majorités municipales choisissaient eux-mêmes, donc entre eux, leurs conseillers communautaires.

 

Plusieurs articles parus dès avril 2010, tentaient de replacer Saint-Quentin dans son histoire et son paysage actuel. Ce qui était écrit le 25 août 2011 est encore d'actualité:  Il manque encore à notre agglomération ce projet commun qui porterait une vision ambitieuse, volontariste, élaborée en concertation avec les Saint Quentinois, pour inscrire cette démarche dans un dynamisme qui commence à s'essouffler alors que la concurrence est forte autour de nous.

L’intercommunalité est toujours, pour moi-même et mon équipe, un maillon essentiel de notre territoire, et donc du projet que nous porterons en 2014.          

guyancourt,élections 2014,saint-quentin

 Jean-Loup Carriat

 

 

 

20 octobre 2013

Lu et entendu dans les médias locaux


Voici des extraits des médias concernant la présence de "Guyancourt en elections municipales 2014.jpgmouvement" dans la campagne des municipales de mars 2014 à Guyancourt :

-Dans "Les Nouvelles" du 16 Octobre ICI et

-Dans l'émission de TVFIl78 du 15 Octobre ICI à partir de 4 ' jusqu'à 9' plus locale que l'article de presse mentionné ici.

A noter à propos de l'article paru dans "Les Nouvelles":

Le Modem 78 n'est pas prêt à toutes les alliances .. le terme ou presque est inutile dans le titre, même si le texte exclut bien toute alliance avec les extrêmes et quant à faire à trouver le mot juste, le terme "partenariat" serait plus approprié que celui d"'alliances"  !

 

 

 

18 octobre 2013

Le Pavé du Canal... suite ..


...Mais pas fin !

Voici, ci-dessous, un article paru ce mercredi 16 Octobre dans l'hebdomadaire "Les Nouvelles" à propos de la librairie du "Canal".              librairie.jpg

Pour reprendre la dernière phrase de cet article, j'espère que cela va intéresser quelqu'un, nul ne peut dire aujourd'hui si le Pavé du Canal trouvera un repreneur, mais le nombre des participants présents le 16 Octobre pour répondre à l'appel d'Eric Hardin démontre que cette question de la survie de sa librairie interpelle beaucoup de Saint-Quentinois.

Parmi les causes des difficultés, ont été largement évoqués le prix du loyer (10% du chiffre d'affaires), un problème qui malheureusement se pose à tous les commerçants de la Halle auquel s'ajoute pour les librairies, celui de la concurrence des ventes sur internet. A ce sujet, Eric Hardin a largement mis en cause le site Amazon.

Le propriétaire de la librairie a évoqué la loi votée le 3 Octobre dernier au Parlement: cette loi qui a fait consensus (c'est à noter !) vise à ne pas intégrer les frais de port dans le prix des ouvrages. Les acteurs du commerce du livre ne pourront plus cumuler le rabais autorisé de 5 % sur la vente des livres neufs et la gratuité des frais de port comme le pratiquent actuellement Amazon et la Fnac. Reste la concurrence du livre numérique, même si beaucoup de lecteurs préfèrent ce moment passé à fureter dans les rayons et à feuilleter le livre papier à la "liseuse" ! D'autre part, comme l'ont approuvé les participants, peut-on concevoir une ville universitaire sans une librairie à proximité ?

Même si les commerces du centre de Saint-Quentin ne relèvent pas de la compétence de la Communauté d'agglomération, il a été intéressant de noter que son président et le maire de Montigny prennent conscience de ce problème et cherchent ensemble des solutions.

La mobilisation des lecteurs n'en sera que renforcée.

Article "les Nouvelles"

11 octobre 2013

Apéro Avenir

Si nous voulons défendre l'existence des commerces de proximité à Saint-Quentin-en-Yvelines, si nous voulons que ces commerces vivent et permettent la vie de nos communes et de nos quartiers, nous sommes invités à une rencontre amicale organisée par la librairie "Le Pavé du Canal", au Marina, à Montigny-le-Bretonneux, le mercredi 16 Octobre, à 19 h.

Le but est d'informer les amateurs de livres des difficultés que traverse la profession, et en particulier la librairie "le Pavé du Canal".       librairie.jpg

Extraits de la lettre de R. Eric HARDIN, fondateur des Librairies Pavé

 

ET S'IL N'EN RESTE QU'UN, SERONS NOUS CELUI-LA ?

 

Fidèle client de la librairie, ami lecteur, ou de passage un jour ou l'autre dans notre magasin, c'est à vous que j'ai décidé de m'adresser pour vous parler de l'avenir de la  librairie le Pavé du Canal à Montigny-le-Bretonneux, 24 années après son ouverture.

 

Vous connaissez sans doute les difficultés auxquelles sont confrontées toutes les librairies, en France comme partout en Europe et dans le monde, les petites comme  les grandes.

 

 La librairie traditionnelle que nous représentons est menacée. 

 

Nous venons de le voir dans notre agglomération avec la récente fermeture de Virgin , de La Procure SQY, et la librairie du Mesnil St Denis.

 

Pour tous les mêmes problèmes se posent : le développement des ventes sur internet, la concurrence des grandes surfaces non spécialisées, le coût élevé des loyers en centre ville ...

 

La situation est certes tendue, mais Le Pavé Du Canal (librairie indépendante qui a obtenu le label LIR décerné par le Ministère de la Culture ), est toujours là.

 

Je ne peux imaginer la disparition de la librairie et avec elle la disparition d' un acteur important de la vie du livre dans l'agglomération de SQY.

 

Peut-être avez-vous simplement envie d'en savoir plus, de nous aider  en apportant suggestions, propositions  et conseils

 

Je vous invite à venir en parler autour d'un verre

 

Mercredi 16 octobre de 19 heures à 20 h , à la Brasserie Le Marina,

 

R.Eric, Hardin, fondateur des Librairies Pavé

 

Au delà de cette question des libraires, c'est toute la problématique de la survie des commerces de proximité qui est posée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

apportant suggestions, propositions, conseils ?

 

 

 

 

 

 

Je vous invite à venir en parler autour d'un verre

 

 

 

Mercredi 16 octobre de 19 heures à 20 h , à la Brasserie Le Marina,

 

 

 

 

 

juste à coté de la librairie , Halle Sud Canal .

 

 

 

R. Eric HARDIN , fondateur des Librairies Pavé

 

 

 

hardin@pave.fr

 

 

 


 

10 octobre 2013

Lu dans la presse locale

Après l'annonce de la candidature de Jean-Loup Carriat, voici des extraits de presse : guyancourt,municipales 2014,candidature

Dans la rubrique "écho de campagne" du quotidien "Le Parisien" du 8 Octobre: ICI

Dans l'hebdomadaire : "Les Nouvelles" du 9 Octobre: ICI

 

A suivre !

03 octobre 2013

Candidature aux élections municipales de mars 2014

   municipales 2014,guyancourt,mouvement démocrate                                                                                

Jean-Loup Carriat annonce sa candidature aux élections municipales de mars 2014 à Guyancourt

 

Je suis candidat aux élections municipales de mars 2014 à Guyancourt et soutenu par le Mouvement Démocrate.

 

Habitant Guyancourt depuis plus de 20 ans, ma candidature s'appuie sur un enracinement dans la ville, sur un vécu de vie associative partagée avec mes enfants.

 

L'équipe que je constitue autour de moi est ouverte à tous : notre seule ambition, notre seule exigence est  la motivation pour travailler dans l'intérêt général et le bien vivre de tous.

 

Pour "vivre ensemble", il faut commencer par "faire ensemble". Nous voulons mettre en œuvre nos convictions démocrates centrées sur le dialogue, l'ouverture à tous, quel que soit leur vécu, leur âge, leur expérience. Nous voulons donner un nouveau souffle à notre ville, pour que chacun d'entre nous y trouve sa place : de la diversité naît la richesse.

 

Avec mon équipe, je veux ouvrir une nouvelle page pour Guyancourt, mettre en place d'autres pratiques de gouvernance que celles que nous connaissons depuis plus de 30 années.

 

Les élections municipales de mars 2014 seront le moment d'aller de l'avant, de créer une nouvelle dynamique. Cette dynamique, je veux l'impulser avec vous et pour vous: "Pratiques nouvelles, équipe nouvelle".

 

Dès maintenant, j'invite tous les Guyancourtois qui se reconnaissent dans ma démarche à nous  rejoindre, au-delà des étiquettes politiques, pour construire un projet afin de mettre"Guyancourt en mouvement".

 

 Jean-Loup Carriat

 Mob: 06 86 52 37 73

 guyancourtenmouvement@gmail.com