Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Questionnaire : Donnez votre avis ! | Page d'accueil | Qu'entend-on par "projet urbain" ? »

14 novembre 2013

"Nous refusons d'être sacrifiés"

Si vous voyez cette affichette (voir vignette jointe), c'est la traduction d'un cri d'alarme des commerces et artisans de proximité : Nous refusons d'être sacrifiés !".... "Six entreprises artisanales disparaissent chaque heure...sacrifié.jpg

"Va-t-on vers la standardisation à tout prix, vers le tout-Internet, vers une rupture sociale entre les artisans et les leurs clients ?... Quoi qu'il arrive, qu'on nous le dise", estime Jean-Pierre Crouzet, le dirigeant de l'Union Professionnelle Artisanale.

Le but de cet appel n'est pas une récupération politique, mais une campagne pour toucher tout le monde.

C'est parce que la défense de tout le tissu économique qui fait notre proximité est un de nos axes prioritaires (voir aussi l'appel du "Pavé du canal" relayé sur notre blog le 18 Octobre dernier) que nous soutenons et transmettons cet appel. 


 

Commentaires

Il est en effet plus que nécessaire de soutenir les commerçants de proximité et les artisans , car non seulement nous allons vers une standardisation et vers le tout internet, mais nous allons aussi vers une déshumanisation, entrainant irrémédiablement le fermeture de nombreux petits commerces et des petites entreprises. Des villages entiers se sont déjà vus dépouillés de leurs commerces au profit des Grandes surfaces installées en périphérie.

Pourtant les commerces et les entreprises de proximité sont indispensables pour créer des emplois, former des apprentis , animer les quartiers, les centres villes et les villages , créer des liens privilégiés avec leurs clients; la qualité de leurs produits et de leurs services est reconnue par tous.

Au niveau local, il est donc indispensable que les Communes prennent tous les moyens incitatifs nécéssaires, financiers et fiscaux pour faciliter leur implantation et leur maintien. Il est nécéssaire que les communes crèent un véritable partenariat et un véritable dialogue constructif et efficace avec les associations de commerçants.

Écrit par : Philippe FAUCHER | 14 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.