Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Elections départementales des 22 et 29 Mars | Page d'accueil | Elections départementales, 1er tour, 22 mars »

09 mars 2015

Devenir de Saint-Quentin-en-Yvelines

Notre note du 30 janvier 2015 vous informait du projet préfectoral concernant la proposition d'une méga collectivité "de 800 000 habitants regroupant quatre intercommunalités" .réforme territoriale.jpg

Elle était  proposée aux votes des conseils communautaires et municipaux de ces quatre  agglomérations (celles de Versailles, Grand Parc et de Saint-Quentin en Yvelines  dans notre département et celles d 'Europ'Essonne et du Plateau de Saclay dans le département de l'Essonne)..

 Le préfet régional vient de rendre un arrêté statuant sur le devenir de notre agglomération et des trois autres concernées par ce projet.

Versailles-Grand Parc, les deux intercommunalités d'Europ'Essonne et du Plateau de Saclay qui fusionnent, selon leur vœu, et Saint-Quentin sont donc et resteront trois intercommunalités.

 Vous trouverez l'arrêté préfectoral dans le document joint, ICI

 L'agglomération de Saint Quentin devrait donc former, le 1er Janvier 2016, une collectivité de 12 communes : les 7 actuelles (Elancourt, Guyancourt, La Verrière, Magny-les-Hameaux, Montigny, Trappes, Voisins) auxquelles  se rajouteront celles de Maurepas, Coignières, Plaisir, Villepreux, Les Clayes.

Avant cette date, les préfets des départements concernés doivent prendre des arrêtés de projet de périmètre pour chacun des futurs EPCI. Ces arrêtés seront soumis aux votes des communes et EPCI concernés.

 L' apprentissage du "travailler ensemble" sera peut-être long, mais cela devrait être profitable à chacune des communes si chacune fait passer l'intérêt communautaire, donc celui des habitants, avant des intérêts communaux, importants, certes, mais souvent à court terme.

Ce sera peut-être l'occasion de commencer la réflexion d'un Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) qui concernerait l'aménagement global du Plateau de Saclay et de penser le futur PLUI saint-quentinois, (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal) à cette nouvelle échelle... sans oublier la concertation avec les habitants, premiers acteurs de cet aménagement.

 Bonne lecture

 

 

 

Commentaires

MERCI POUR CES INFOS!

Écrit par : MARTIN | 22 mars 2015

Les commentaires sont fermés.