Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2015-02 | Page d'accueil | 2015-04 »

31 mars 2015

Conseil municipal du 31 Mars 2015 : "Unis pour Guyancourt"

Ce mardi 31 mars, s'est tenu un Conseil municipal à la mairie de Guyancourt. MAIRIE.png

A la suite de ce conseil, une élue de l'opposition, Annick Cavelan, a lu une déclaration en  son nom et en celui de deux autres élus: Philipe  Chancelier et Jean-Loup Carriat.

Ces trois élus ont déclaré ne plus être associés au groupe « Osons Guyancourt » et ont annoncé la création de leur nouveau groupe d’opposition au sein du Conseil Municipal: « Unis pour Guyancourt ». Cette décision n'a rien à voir avec le résultat des dernières élections au Conseil départemental (en date du 29 mars) auxquelles ils ont participé avec des membres de l'équipe, dont ceux de Guyancourt en mouvement

Les motivations de cette scission rendues publiques ce soir n'ont rien à voir avec de simples querelles de personnes mais sont bien plus graves et plus profondes.

Les divergences avec les deux autres élus d’opposition portent sur la conception même de l’exercice de leur mandat et de leur responsabilité d’élus, en particulier l'absence de préparation du Conseil municipal entre les élus et les membres de l'équipe qui désirent s'investir et travailler avec eux.

Annick Cavelan, Jean-Loup Carriat et Philippe Chancelier n’acceptent pas les prises de position présentées en conseil par les deux autres élus, sans qu'ils en aient tous débattu, surtout quand ils ne  partagent pas la teneur de ces déclarations qui ne correspondent ni à leurs valeurs, ni au programme proposé aux électeurs lors de la campagne municipale : les deux derniers exemples datent du conseil municipal du 11 février 2015 et du 31 mars 2015.

En 2014, ils se sont engagés pour Guyancourt, comme s'étaient engagés les Guyancourtois qui les soutenaient. Ils veulent, aujourd’hui, pour les Guyancourtois, pour les Saint-Quentinois, continuer à travailler avec davantage d’efficacité et dans la sérénité, en fédérant toutes les énergies et dans le respect de toutes les diversités car c'est aussi respecter les diversités des Guyancourtois qui nous ont apporté leur soutien.

Jean-Loup Carriat et Guyancourt en mouvement vous remercient de votre fidélité.

 

 

 

 

 

 

29 mars 2015

Elections départementales canton de Montigny-Guyancourt

 Merci aux Guyancourtoises et Guyancourtois, aux Ignymontaines et Ignymontains qui ont permis la victoire de Michel Laugier et de Laurence Trochu .

Résultats du canton:

François Deligné-Sandrine Grandgambe : 46,52%

Michel Laugier-Laurence Trochu:  53,48%

JElections-departementales-2015.jpgean-Loup Carriat et l'équipe Guyancourt en Mouvement

 

25 mars 2015

Elections départementales, 1er tour, 22 mars

Que retenir du 1er tour de ces élections ?    guyancourt en mouvement, élections départementales

  • Tout d'abord, les résultats dans les Yvelines: on peut les trouver en cliquant sur le lien ci-dessous:http://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/yvelines_7...]
  • Dans le canton de Montigny qui comprend cette commune et celle de Guyancourt: on peut trouver les résultats en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/yvelines_7...

Notre canton a le taux de participation le plus faible du département .. qu'en sera-t-il Dimanche 29, pour le second tour ? Nous sommes l'exemple de ce que nous entendons souvent et qui est bien réel: l'abstention est le 1er parti de France !

  • De façon plus générale et en procédant à une lecture plus nationale, essayons de sortir des "analyses convenues" et de prendre du recul, loin des sondages sortis des urnes et des agrégations "originales" du ministère de l'intérieur.

Voir la note de Marc Fesneau, secrétaire général du Mouvement Démocrate sur ce sujet:

http://www.mouvementdemocrate.fr/article/departementales-...

Bonne lecture .. et à dimanche 29 !

 

 

 

09 mars 2015

Devenir de Saint-Quentin-en-Yvelines

Notre note du 30 janvier 2015 vous informait du projet préfectoral concernant la proposition d'une méga collectivité "de 800 000 habitants regroupant quatre intercommunalités" .réforme territoriale.jpg

Elle était  proposée aux votes des conseils communautaires et municipaux de ces quatre  agglomérations (celles de Versailles, Grand Parc et de Saint-Quentin en Yvelines  dans notre département et celles d 'Europ'Essonne et du Plateau de Saclay dans le département de l'Essonne)..

 Le préfet régional vient de rendre un arrêté statuant sur le devenir de notre agglomération et des trois autres concernées par ce projet.

Versailles-Grand Parc, les deux intercommunalités d'Europ'Essonne et du Plateau de Saclay qui fusionnent, selon leur vœu, et Saint-Quentin sont donc et resteront trois intercommunalités.

 Vous trouverez l'arrêté préfectoral dans le document joint, ICI

 L'agglomération de Saint Quentin devrait donc former, le 1er Janvier 2016, une collectivité de 12 communes : les 7 actuelles (Elancourt, Guyancourt, La Verrière, Magny-les-Hameaux, Montigny, Trappes, Voisins) auxquelles  se rajouteront celles de Maurepas, Coignières, Plaisir, Villepreux, Les Clayes.

Avant cette date, les préfets des départements concernés doivent prendre des arrêtés de projet de périmètre pour chacun des futurs EPCI. Ces arrêtés seront soumis aux votes des communes et EPCI concernés.

 L' apprentissage du "travailler ensemble" sera peut-être long, mais cela devrait être profitable à chacune des communes si chacune fait passer l'intérêt communautaire, donc celui des habitants, avant des intérêts communaux, importants, certes, mais souvent à court terme.

Ce sera peut-être l'occasion de commencer la réflexion d'un Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) qui concernerait l'aménagement global du Plateau de Saclay et de penser le futur PLUI saint-quentinois, (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal) à cette nouvelle échelle... sans oublier la concertation avec les habitants, premiers acteurs de cet aménagement.

 Bonne lecture