Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 8 mai 1945-8 mai 2015 | Page d'accueil | Conseil Communautaire du 28 Mai »

28 mai 2015

Conseil municipal du 26 Mai 2015

 

 

Les trois élus du groupe "Unis pour Guyancourt" on lu une budget-2.jpgdéclaration en réaction à la lettre de M le Maire dénonçant le budget voté à la Communauté d'agglomération.

Le texte de la déclaration est ci-dessous

 

Réaction du groupe « Unis pour Guyancourt » à la lettre de Mr le Maire concernant le vote du budget de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin en Yvelines (CASQY)

 

  Dans cette lettre adressée aux Guyancourtois, doublée d'une lettre aux Présidents d'associations, les deux sur papier à entête de la Mairie de Guyancourt et même, dernièrement, de l’éditorial du Guyancourt magazine, Monsieur le Maire prend personnellement à partie le président de l’agglomération sur le budget 2015 de la CASQY et appelle à être extrêmement mobilisés face aux conséquences graves des choix.

 

Les services de proximité, le caractère social et solidaire du projet de notre territoire, le dynamisme de ses acteurs  pour reprendre les termes de M Le Maire, seraient donc menacés, même s’il reconnaît que dans le contexte économique très contraint, il est essentiel de maîtriser les dépenses et d'évaluer au plus juste les besoins, ce que doivent faire les collectivités territoriales, à tous niveaux, les Communautés d’Agglomération (CA) comme les communes.  

 

C'est pour cette raison que nous estimons que le budget présenté par la CASQY est un budget sérieux, responsable et courageux.  

 

Il l'est déjà à court terme. 

 

-La nouvelle majorité a fait réaliser des audits détaillés, dont les résultats imposent à l'exécutif de repenser jusqu’à l’organisation des services et l’affectation des budgets de la CA, suivant un principe fondateur simple : la priorité aux compétences de base.  

 

-Le nouvel exécutif de la CASQY considère que la réorganisation de certains de ses services est nécessaire. La mutualisation de certaines activités, organismes et équipements intercommunaux relevant de sa responsabilité est incontournable pour réaliser des économies.

 

C'est ainsi que des regroupements d'activités économiques ou culturelles du territoire seront effectués, et non supprimés, pour permettre une meilleure fréquentation saint-quentinoise et donc leur assurer une meilleure attractivité : c'est le cas de la Maison de la poésie qui n'est donc pas directement menacée de fermeture 

 

Quant au niveau des subventions allouées aux associations, il tient compte des priorités données par ce nouvelexécutif.

 

En effet, et ceci n'apparaît pas dans les courriers adressés aux Guyancourtois, la Communauté d'agglomération souhaite privilégier ses  « Compétences de base » et laisse  donc à chacune des  communes les compétences qui sont de son ressort et de sa responsabilité.  

 

La culture n'est pas sacrifiée, comme il est dit dans le courrier, ni une variable d'ajustement tant qu’elle relève des compétences de la Communauté d'agglomération.

 

Rappelons ici que Guyancourt est l’une des villes de la Communauté d'agglomération les mieux dotées en équipements collectifs, particulièrement à vocation culturelle. Bons nombres furent financés, en leur temps, sur les budgets de la CA.

 

La réalité est difficile à voir mais Guyancourt doit aussi faire des économies et probablement revoir ses ambitions sous peine, pourquoi pas, d’une prochaine hausse des impôts locaux?  

 

Nous resterons vigilants sur ce dernier point …. 

 

Conformément au Pacte financier[voté par les sept communes, NDLR], ce budget maintient les dotations aux communes par rapport à l'année précédente, pour tout ce qui concerne les investissements par l'intermédiaire des "fonds de concours"[50% financés par la communauté d'agglomération, 50 % par la commune, NDLR]. La stabilité financière des communes est donc maintenue, ce qui est une formidable chance et la garantie du développement économique du territoire, ce qui permet donc de se projeter aussi sur le long terme. 

 

Ce budget 2015 de la CASQY est donc un budget sérieux, responsable et courageux car il illustre une vision sur le long terme.  

 

Il permet en effet: 

 

-De continuer le désendettement de la CASQY (4 M€, au moins), comme cela est prévu dans le pacte financier. 

 

-De prendre en compte le contexte économique en ne répercutant pas l’accélération de la baisse des dotations de l’état (plus de 5 M€, soit 5% de plus qu’en 2014) donc, de n'alourdir ni l’imposition des habitants de la CASQY ni celle des entreprises. 

 

-De maintenir l’investissement (47 M€) nécessaire à l’attractivité de notre territoire ainsi que la solidarité entre les communes (38 M€ de fonds de concours).  

 

-D’inscrire la CASQY dans un développement économique soutenu, afin d’attirer de nouvelles entreprises qui sont seules créatrices d’emplois, et ce, dans un contexte de compétition exacerbée avec d’autres territoires.  

 

Pour conclure, Il n’est plus temps, pour la gauche, de s’arroger les monopoles de la solidarité, de la vie associative et de la culture : ces valeurs, nous les partageons aussi.

 

Mais aujourd’hui, il nous faut agir en élus responsables, conscients de l’environnement économique et social dans lequel nos concitoyens évoluent soit, en quelques mots : « faire mieux avec moins, être inventif et créatif » 

 

Le Président de la CASQY et sa majorité ont construit ce budget sans alourdir l’impôt et en évaluant chaque dépense à l’aune de son efficacité pour chaque Saint-Quentinois.  

 

Les élus et membres de l’équipe « Unis pour Guyancourt » partagent cet esprit de sérieux, de responsabilité et de courage ayant conduit à l’élaboration de ce budget. 

 

Annick Cavelan, Jean-Loup Carriat, Philippe Chancelier

 

En dehors de cette déclaration, la séance du Conseil fut suspendue 3/4 d'heure par une manifestation de représentants de la Communauté musulmane.

La  séance a repris après que M le Maire ait pris l'engagement de recevoir une délégation dans les huit jours.. .A suivre !

 

Voir la vidéo ci-dessous sur ce sujet (source, TVfil 78)

http://www.tvfil78.com/guyancourt-des-musulmans-reclament...

 

Les commentaires sont fermés.