Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Dernière minute: solidarité aux forces de l'ordre | Page d'accueil | 150 familles Guyancourtoises en route vers l’autonomie alimentaire »

24 avril 2017

Premier tour des élections présidentielles à Guyancourt

vote 4.jpgUn grand pas a déjà été réalisé vers la victoire du candidat que nous soutenons; il nous faut continuer notre action pour faire aboutir ce changement  de politique.

Au delà des résultats, c'est toute une "révolution" qui s'opère, celle du rassemblement, une voie que le Mouvement Démocrate propose depuis dix ans. Les Français et les Guyancourtois, ont montré hier qu'elle était possible en éliminant de la course les "appareils" des deux principaux partis.

A Guyancourt, le taux de participation a été de 81,62%

Emmanuel Macron: 31,22%

Jean-Luc Mélanchon: 23,34 %

François Fillon: 14,78 %

Benoît Hamon: 11,89%

Marine Le Pen: 10,76 %

Ce sont deux conceptions de la France qui se présenteront aux électeurs dans deux semaines : celle d'une France repliée sur elle-même et qui veut nous emmener vers une voie mortifère, et celle d'une France qui veut aller vers le renouvellement et l'avenir.

Pour aller dans cette direction, se rassembler est nécessaire; pas seulement pour cette élection mais pour l'avenir car les votes, au national et au local, ont montré que la société est fracturée, et c'est ce chantier de la reconstruction qui est devant nous tous.

Commentaires

le premier scrutin donnant M. Macron en tête ne résout rien. Car rien n'est acquit. Il faut être très prudent sur l'issue du second tour . Car chez les républicains le report de voix se fera pas nécessairement tant certains sont revanchards, les partisans de Mélenchon? alors la problème car beaucoup préféreront se tourner vers l'impossible alliance avec Lepen.
Conclusion, ne lâchons rien et vive nous

Écrit par : Patrick Marceau | 24 avril 2017

Bien sûr que nous ne lâchons rien. Et même après (et surtout !) , il y aura du travail car ces élections ont mis en lumière les divisions sociales et territoriales de la France. Cette page nouvelle est à penser et écrire sans tarder.

Écrit par : Administrateur | 25 avril 2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.