Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Résultat des élections présidentielles, second tour | Page d'accueil | Deux réunions publiques avec le candidat de la REM »

18 mai 2017

Tout commence !

Les membres du nouveau gouvernement sont maintenant nommés, nous souhaitons que soit ainsi rapidement mis en œuvre le renouveau dont notre pays a besoin avec des personnalités diverses et de rassemblement: un souhait que nous portons au Mouvement Démocrate depuis sa création (voir rappel en bas de cette note !).                        elections legislatives 2017, guyancourt  en mouvement

Parmi ces nouveaux membres du gouvernement, trois sont issus du MoDem :

François Bayrou, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Sylvie Goulard (Députée européenne), Ministre des Armées (avec sa collègue allemande elle portera aussi le projet de l'Europe de la Défense) et Marielle de Sarnez (Députée européenne), Ministre des Affaires européennes qui connaît bien toutes les problématiques européennes.

Ils symbolisent à eux trois les raisons principales de notre alliance avec Emmanuel Macron : une vie politique refondée qui redonne confiance aux Français dans une Europe elle aussi refondée.

Le nouveau garde des Sceaux a comme première mission de préparer la loi sur la moralisation de la vie politique qui devra arriver sur la table du Conseil des ministres avant les élections législatives. Il se bat pour cette loi depuis des années (voir rappel en bas de cette note), c'est pour lui,  comme pour nous "d’une importance capitale pour que les citoyens retrouvent un minimum de considération et de confiance dans leur vie publique" (extrait de son discours d'investiture).

Dans les Yvelines, les douze candidats aux élections législatives, dont trois candidats MoDem, sont investis. Dans notre circonscription, la première, il s'agit de Didier Baichère et Pauline Becamel. Tous sont conscients des difficultés et des responsabilités qui les attendent, mais conscients aussi que tout commence et que les membres du MoDem et ceux de REM sont à leurs côtés.

Un rappel:

 Extraits du programme présidentiel 2012

Les Français ont perdu confiance dans leurs institutions et dans leurs dirigeants. Ils sont sceptiques sur la capacité du pouvoir politique à changer le cours des choses, ils doutent de l’indépendance de leur justice et éprouvent un sentiment d'insécurité, dans leur emploi et dans leur vie quotidienne. Si l'on ne sort pas de ce climat dépressif, la défiance, y compris entre citoyens, pourrait devenir la règle, détruisant le socle du vivre ensemble.

Je veux restaurer la confiance entre les citoyens et leurs représentants. Le 10 juin, jour du 1er tour des élections législatives, je soumettrai au référendum une loi-cadre sur la moralisation de la vie publique qui réglera une fois pour toutes les questions qui demeurent insolubles depuis des lustres et des décennies faute de volonté.

Définir par la loi les conflits d'intérêts, comme l’interférence entre l’exercice d'une mission de service public et la satisfaction d'un intérêt privé. Rendre obligatoire une déclaration des intérêts privés avant l'entrée en fonction, étendre les règles d'incompatibilité, créer une Autorité nationale de déontologie de la vie publique pouvant être saisie par tout citoyen.

Nommer un gouvernement d’unité nationale composé d’hommes et de femmes issus des grandes familles de pensée de notre pays, à l’exception des extrêmes qui n’adhèrent pas aux valeurs sur lesquelles notre civilisation repose. Ouvrir la majorité parlementaire à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans le projet présidentiel choisi par les Français le 6 mai, capables de privilégier l’intérêt du pays sur l’intérêt d’un parti.

.. et le slogan de la campagne présidentielle de 2012: "Un pays uni, rien ne lui résiste"

elections legislatives 2017, guyancourt  en mouvement

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.