Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2018-11 | Page d'accueil

13 décembre 2018

Soutien à Strasbourg

Guyancourt en mouvement apporte tout son soutien à Strasbourg, ses habitants et ses visiteurs, nombreux en cette période de fêtes.                    bougie-deuil.jpg

Ville ouverte sur l'Europe et sur le monde, elle le restera car cela fait partie d'elle, de son histoire, mais elle doit déjà panser ses plaies.

Nous sommes scandalisés par les propos entendus et lus sur les réseaux sociaux prétendant que l'Etat français était à l'origine de cet attentat ! Quand ces mots dus à des propagateurs irresponsables se cachant derrière un lâche anonymat cesseront ils alors que des hommes sont morts, que d'autres sont blessés et que des familles sont éprouvées ?

 

Guyancourt en Mouvement

03 décembre 2018

L'Etat de droit ne saurait triompher sans l'affirmation inconditionnelle de l'ordre républicain et de la justice sociale !

Veuillez trouver en cliquant ICI le communiqué du Mouvement démocrate 78 concernant l'état de notre pays actuellement.                                        mouvement démocrate yvelines, guyancourt en mouvement

Nous sommes particulièrement attristés et choqués des scènes de violence, des destructions et des tags qui ont saccagé l'Arc de Triomphe, samedi. En attaquant ce symbole, c'est une atteinte à ce qui fait l'unité républicaine de la nation, au delà de toute considération politique. Comme le dit Bruno Millienne dans son communiqué, 

Je crois qu’il est indispensable que les violences qui ont émaillé notre pays samedi dernier soient fermement condamnées par ces gilets jaunes originels qui n’ont plus rien à voir avec le mouvement extrémiste dans son action que les Français ont vu ce samedi.

Des gilets jaunes ont d'ailleurs protégé la Flamme et empêché sa profanation. C'est en condamnant ces violences qu'ils seront entendus. Chacun sait que la violence engendre la violence

Ce samedi noir, ce qui a été attaqué, ce n’est pas tel ou tel parti politique, tel ou tel élu, tel ou tel responsable politique, c’est la République dans son intégralité, et, au delà, ce qui fait le ciment de notre société et de notre pays.