Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Agression contre une magistrate | Page d'accueil | Incivilités, dégradations, violences verbales, physiques, … »

21 juillet 2019

Journée Nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État Français et d’hommage aux "Justes" de France

Chaque année, une journée nationale est consacrée à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes " de France.journée crimes racistes ministere defense.jpg

Instituée par une loi de 2 000, cette journée est fixée au 16 Juillet si c'est un dimanche, ou au dimanche suivant. Elle correspond à la date anniversaire des rafles des 16 et 17 Juillet 1942 à Paris ( qui n'est pas la seule ville touchée, penser à la rafle du "Vieux Port" à Marseille en 1943) au cours desquelles plus de 13 000 personnes, dont 4 000 enfants, furent arrêtées dans Paris et la banlieue et dont près de 8 000 furent regroupées au Vel d'Hiv (Vélodrome d'Hiver) avant d'être déportées.

Ce nombre est cependant deux fois moins que le quota fixé par les Allemands et la préfecture de police ! Les actes de solidarité n'ont pas manqué: des policiers ont laissé fuir ceux qu'ils étaient censés arrêter, des concierges, des voisins ont ouvert leur porte et caché des Juifs … C'est aussi à tous ces "justes", hommes et femmes le plus souvent anonymes, que cette journée est consacrée. "Même dans la tragédie, il y eut des "Justes" (message de G Darrieussecq, Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées, pour cette journée)

Tombant en période de vacances estivales, cette journée passe inaperçue. Et pourtant ! Alors que les paroles et actes antisémites et racistes se multiplient, un rappel à la vigilance n'est pas de trop."La réalité est là, implacable et douloureuse" (message de G Darrieussecq). L'enseignement et la compréhension de ce passé, pas si lointain finalement, sont essentiels.

Qu’avec ce souvenir nous soyons capables de produire le meilleur. La fraternité, la tolérance et la dignité humaine n’ont pas de prix. C’est un combat qu’il faut mener sans cesse contre l’ignorance, le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme ». " (message de G Darrieussecq).

Le Message de Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d'Etat auprès de la Ministre des Armées, est ICI

Crédits photographiques: Ministère de la Défense

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.