Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un Humaniste au Panthéon | Page d'accueil | #TousAntiAbstention … 2 »

24 novembre 2020

#TousAntiAbstention

Novembre 2020 aux États-Unis, les élections se sont tenues malgré 100 000 mille cas de contaminations par jour. Quel que soit le vainqueur, elles ont eu lieu et le record de votants dans l'histoire américaine a été battu. Il s’agit du plus fort taux de participation enregistré depuis 1960, 61,8%.

abstentions-municipalesd.jpgMars 2020 en France, le premier tour des élections municipales a eu lieu avec le respect de toutes les précautions nécessaires pour garantir la sécurité sanitaire. Le taux d’abstention a atteint 44,6% au premier tour et 41,6% au deuxième tour qui, pour rassurer les électeurs, avait été reporté au mois de juin.

N’est-il pas temps de se poser la question d’un changement d’expression du vote ? Actuellement, toutes les conditions sont réunies pour fragiliser la Démocratie. C’est pourtant par des temps troublés comme ceux que nous traversons que nous attendons qu’elle s’exprime.  

La modernisation des procédures relatives au vote des citoyens peut être une solution pour obtenir une meilleure participation.

Aujourd’hui, la seule façon de s’exprimer en dehors de l’isoloir est le vote par procuration. Mais il reste à la marge même si son utilisation a été légèrement facilitée pour le 2ème tour des élections municipales, en juin 2020.

Parmi ces procédures, le vote par correspondance (abandonné en France en 1975) et l’instauration du vote par internet donneraient une représentation plus large de la population.

Mais nos représentants politiques hésitent.

Et nous ? Sans doute sommes-nous partagés entre deux catégories d’électeurs : Ceux qui voient dans le rituel du vote actuel l’expression d’un engagement citoyen, un symbole fort de leur attachement à la République. Sans doute aussi sont-ils sensibles à la sécurité de l’isoloir qui garantit le secret du vote.  Et ceux pour qui le déplacement jusqu’au bureau de vote, l’attente, sont des contraintes qu’ils ne souhaitent pas subir. D’autres encore peuvent estimer que "peu importe la forme pourvu qu’on ait le vote".

Voilà un sujet dont nous ferions bien de nous saisir car il semble que, par les temps qui courent, la République ait davantage besoin de renouveau que de nostalgie, voire de passéisme.

 En complément, voici deux documents (Crédits Ministère de l'intérieur) qui illustrent le taux d'abstention dans notre pays à la même période, 1960 à 2020, ce qui permet la comparaison, et pour deux élections.

Celui de gauche, ci-dessous, est celui des élections municipales depuis 1959. (Le maire est pourtant celui qui, d'après les sondages, reste l'élu auquel les Français font encore le plus confiance). Même en tenant compte de l'effet "covid" en 2020, la courbe est ascendante.

Celui de droite, ci-dessous, est celui du 1er tour des élections législatives : même montée de l'abstention (sans covid en 2017), "multipliée par deux en 50 ans",  comme le titre le journaliste.

Et vous ? Électeurs, abstentionnistes, nous vous attendons nombreux pour échanger et débats.jpgdébattre sur cette question.

                                                           Mettons-nous en Mouvement !

 

Evolution abstention Veme republique  centre observation société.jpg

abstention au 1er tour legislatives depuis 50 ans.jpg

 

 

 

Commentaires

L'article #TousAntiAbstention étayé de quelques données et de liens permettent de réfléchir sur un sujet qui, s'il ne fait pas la Une des actualités, est pourtant au coeur du sujet: Où en est notre Démocratie où en sommes-nous de notre rapport à la République ? Il serait dommage de passer à côté du débat.
Pour ma part, j'avoue être très attachée au "grand rendez-vous éléctoral", mais je reconnais qu'il est grand temps de passer à autre chose, car comme le dit l'article: "Peu importe la façon pourvu qu'on ait le vote" !

Écrit par : Laurence BOULARAN | 30 novembre 2020

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.