Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2020-12 | Page d'accueil

25 janvier 2021

Virus, vaccination, covid... on s'y perd !

Nous entendons tout et son contraire à propos des vaccins, des stratégies de vaccination, des propos différents selon les chercheurs et selon les plateaux de télévisions.image def virus.jpg

Voici quatre vidéos dans lesquelles Philippe Berta explique avec clarté et pédagogie ce qu'est ce virus, ce que l'on sait de lui, ses différences avec d'autres coronavirus, comment un vaccin a pu être réalisé si rapidement,… Bien sûr tout n'est pas parfait, mais c'est quand même un tour de force inégalé de la part des scientifiques d'avoir trouvé des vaccins un an après le début de la pandémie.

Philippe Berta est député MoDem du Gard, mais, dans ces vidéos, il s'exprime en tant que médecin généticien, chercheur au CNRS, professeur des Universités de Nîmes et Montpellier.

P.Berta.png

Vous trouverez les 4 vidéos en suivant les liens indiqués pour chacune :

Partie 1 : Pandémie, biodiversité et zoonose    lien ICI

Partie 2 : Mieux connaître les virus    lien ICI

Partie 3 : Faire société avec le vaccin    lien ICI

Partie 4 : Et maintenant ?   lien ICI

Bonne écoute et "on ne se vaccine pas que pour soi, mais aussi pour les autres"

Ces vidéos qui font partie de l'article " Démocratie et vaccination" sont extraites de la lettre d'information des députés du groupe MoDem et Démocrates apparentés à l'Assemblée nationale de janvier 2021.

 

 

 

 

 

20 janvier 2021

Marielle de Sarnez et nos "fondamentaux".

La presse s'est fait l'écho du décès de Marielle de Sarnez, 1ere vice-présidente de notre mouvement, et comme cela a été souvent évoqué, quelle que soit l'étiquette politique, une "figure du centre, militante européenne, combattante de la justice et de la liberté" (P Mignola, Président du groupe Mouvement Démocrate et Démocrates apparentés à l'Assemblée Nationale, discours d’hommage du 19 janvier).

Des Jeunes Démocrates (JDEM) ont mis en ligne une vidéo du 23 mai 1975 présentant la1ere TV Mde S 1975 Capture.PNG jeune engagée de 24 ans sur la plateau de FR3, dans l'émission "Tribune libre" (twitt de l'INA). Le thème de son intervention est l'Education Nationale : nous sommes en 1975, peut être s'agit il de la réforme Haby puisque ce dernier est alors Ministre de l'Education.  

L'extrait de vidéo est ICI

Nous retrouvons dans les quelques mots de son intervention, les constantes de son engagement, qui sont aussi celles du centrisme et du Mouvement Démocrate en particulier : la dénonciation de toute absence de proposition, la concertation, une méthode plus discrète, mais certainement plus efficace que des manifestations. Comme quoi, depuis 25 ans, cette thématique est toujours là, ce qui ne nous empêche nullement d'être ferme dans nos convictions... comme Marielle de Sarnez !

 

02 janvier 2021

Nouvelle année ou année nouvelle 2021 ?

Vous en conviendrez, l’année 2020 nous aura décidément compliqué la vie jusqu’au bout, jusqu’à la façon de rédiger nos vœux de nouvel an. Au moment de nous plier au rituel des vœux, nous nous demandons : « Mais que va-t-on pouvoir écrire ? »

Bien-sûr, comme chaque année nous vous souhaitons, chers lecteurs, sympathisants, ou vous qui découvrez ce blog au hasard de divagations sur le web une

TRÈS HEUREUSE NOUVELLE ANNÉE

Mais ce message convenu est très insuffisant alors que nous ne sommes pas encore en mesure de parler de l’après Covid.

2021 débutera avec les premières vaccinations et l’espoir que nous y mettons, ou pas, mais là n’est pas le sujet, car que nous soyons pro ou anti vaccin nous ne pouvons pas ignorer les conséquences de la pandémie. Elles sont multiples et nous concernent tous : économiques, sociales, culturelles, éducationnelles.

La pandémie nous a appris une chose. Ou plutôt deux. Non, nous ne sommes pas invulnérables, et oui, c’est collectivement que nous prendrons un nouveau départ. L’épidémie n’a que faire de nos petites personnes, elle nous met tous dans le même bain et nous n’en sortirons qu’ensemble. Nous nous sommes bien moqués de la nature, nous avons pris de haut ses avertissements. Il y a un an, elle s’est rappelée à notre bon souvenir et nous a offert un (ultime ?) avertissement.

Puisse le désir de survie de nos proches, de nous-mêmes, de la planète et de la démocratie éveiller notre conscience citoyenne. C’est à ce prix que l’année 2021 sera inédite, innovante, porteuse d’espoir.

C’est parce que nous y croyons que nous vous souhaitons une

TRÈS HEUREUSE ANNÉE NOUVELLE

nouvelle année 2021,guyancourt en mouvement