Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 mars 2015

Devenir de Saint-Quentin-en-Yvelines

Notre note du 30 janvier 2015 vous informait du projet préfectoral concernant la proposition d'une méga collectivité "de 800 000 habitants regroupant quatre intercommunalités" .réforme territoriale.jpg

Elle était  proposée aux votes des conseils communautaires et municipaux de ces quatre  agglomérations (celles de Versailles, Grand Parc et de Saint-Quentin en Yvelines  dans notre département et celles d 'Europ'Essonne et du Plateau de Saclay dans le département de l'Essonne)..

 Le préfet régional vient de rendre un arrêté statuant sur le devenir de notre agglomération et des trois autres concernées par ce projet.

Versailles-Grand Parc, les deux intercommunalités d'Europ'Essonne et du Plateau de Saclay qui fusionnent, selon leur vœu, et Saint-Quentin sont donc et resteront trois intercommunalités.

 Vous trouverez l'arrêté préfectoral dans le document joint, ICI

 L'agglomération de Saint Quentin devrait donc former, le 1er Janvier 2016, une collectivité de 12 communes : les 7 actuelles (Elancourt, Guyancourt, La Verrière, Magny-les-Hameaux, Montigny, Trappes, Voisins) auxquelles  se rajouteront celles de Maurepas, Coignières, Plaisir, Villepreux, Les Clayes.

Avant cette date, les préfets des départements concernés doivent prendre des arrêtés de projet de périmètre pour chacun des futurs EPCI. Ces arrêtés seront soumis aux votes des communes et EPCI concernés.

 L' apprentissage du "travailler ensemble" sera peut-être long, mais cela devrait être profitable à chacune des communes si chacune fait passer l'intérêt communautaire, donc celui des habitants, avant des intérêts communaux, importants, certes, mais souvent à court terme.

Ce sera peut-être l'occasion de commencer la réflexion d'un Schéma de Cohérence Territorial (SCOT) qui concernerait l'aménagement global du Plateau de Saclay et de penser le futur PLUI saint-quentinois, (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal) à cette nouvelle échelle... sans oublier la concertation avec les habitants, premiers acteurs de cet aménagement.

 Bonne lecture

 

 

 

26 février 2015

Elections départementales des 22 et 29 Mars

Comment ? Pour quoi ?

 Ces élections se dérouleront dans l'incertitude du contenu de la loi de la "Nouvelle Organisation Territoriale, dite" loi NOTRe" : incertitude car la campagne se déroulera avant que la loi ne soit votée, donc sans savoir exactement quelles seront les compétences du département, incertitude même sur son existence future.

Lire la suite

12 février 2015

Conseil municipal du 11 Février 2015

Lors du conseil municipal de mercredi 11 Février, l'ordre du jour prévoyait une subvention à l'association G2MG ("Guyancourt Manifestation Maladie Génétique"), ceci dans le cadre du Téléthon du mois de décembre.

Je ne me suis pas associé à la déclaration lue sur ce sujet par 2 élus et ai voté en faveur de cette subvention.

 

Jean-Loup Carriat

30 janvier 2015

Où en est-on de la réforme territoriale ?

 

Beaucoup de débats,  d'interrogations, d'attentes …  Essayons malgré tout de faire le point.

 

Un rappel réforme territoriale, guyancourt en mouvement

 

Deux notes de ce blog, celles du 23 et du 29 novembre étaient l'occasion d'évoquer le projet du préfet des Yvelines. Une collectivité de 800 000 habitants regroupant quatre intercommunalités était  proposée aux votes des conseils communautaires et municipaux de ces quatre  agglomérations (celles de Versailles, Grand Parc et de Saint-Quentin en Yvelines  dans notre département et celles d 'Europ'Essonne et du Plateau de Saclay dans le département de l'Essonne).

 

Le vote des membres de la CRCI a été unanime (69 voix contre, 2 abstentions): non à cette méga intercommunalité, un non que nous partagions.

 

L'agglomération de Saint Quentin serait donc, le 1er Janvier 2016, une collectivité de 12 communes : les 7 actuelles auxquelles se rajouteraient celles de Maurepas, Coignières ( qui s'oppose toujours à cette réunion), Plaisir, Villepreux, Les Clayes

 

Nous sommes aujourd'hui dans la période située entre le vote des amendements de la Commission régionale de coopération intercommunale (CRCI)  et l'arrêté du schéma régional de coopération intercommunale par le préfet de la région qui devrait intervenir avant le 28 février, d'après le site de la Préfecture de région.

 

Qu'en sera t-il ?  Le Conseil général conclut que le projet est abandonné, l'agglomération de Versailles Grand Parc juge que la fusion des agglos ne se fera pas, celle de Saint-Quentin  que les élus imposent leur schéma au Préfet. Certes, on voit mal l'Etat, par l'intermédiaire du Préfet, s'opposer à ce vote unanime, mais rien n'est encore définitif, tout au moins dans sa forme issue du vote de la CRCI.

 

La réforme territoriale comporte  un troisième volet qui complète ceux de  la création de la Métropole du Grand Paris, et de la réforme intercommunale: il s'agit de la loi dite "Nouvelle Organisation Territoriale (loi NOTR).  Cette loi est en cours de discussion parlementaire. Elle impacte fortement les compétences de la  région et du département.

Nous reviendrons dans une prochaine note sur cette réforme en cours. Ce sera l'occasion de  réfléchir sur les compétences futures du département, tout au moins, ce qui peut être retenu après les votes du Sénat qui a largement détricoté la proposition du gouvernement, mais que l'Assemblée se chargera  peut-être de re-tricoter?

 

A suivre

 

Sources: Voir ci-dessous les sites de l'agglomération de Saint-Quentin, du conseil général et de la préfecture de région qui expliquela réforme et la place de ce vote du 22 janvier 2015 dans la chronologie de la réforme.

http://www.saint-quentin-en-yvelines.fr/actualites/commun...

http://www.yvelines.fr/2015/01/25/interco-les-elus-yvelin...

http://www.ile-de-france.gouv.fr/Presse-et-communication2...

 

 

réforme territoriale, guyancourt en mouvement

 

 

 

11 janvier 2015

Nous étions plusieurs millions ...

...à Paris, dans les grandes villes, les moyennes, les plus petites .. une foule crayon-charlie.jpgd'anonymes qui s'est levée pour dire non à l'obscurantisme, pour dire que les crayons sont plus forts que les kalachnikov, pour dire sa volonté de vivre ensemble .. .

... pour se retrouver autour de symboles :

La salle du Jeu de paume s'est ouverte à Versailles toute l'après-midi du dimanche 11 Janvier. Pas de grand rassemblement (plus de 200 personnes sont passées), mais des échanges entre gens inconnus qui se retrouvaient en communion dans ce lieu historique où, pour la

1.jpg

première fois s'est produite avec éclat et solennité la volonté nationale.

Le coq national s'est réveillé, mais en 2015, ce n'est pas seulement pour un réveil national, mais pour un réveil international et particulièrement européen qu'il doit crier les valeurs qui nous unissent pour lutter ensemble contre le terrorisme.

P1010035.JPG

 

 

Les marches sont terminées, les lumières se sont éteintes à Versailles, à Paris, dans toutes les villes et quartiers, (exemple, après le rassemblement sur la Place du Marché à Versailles).

charlie-versailles-1.jpg

Certes, les mots ne suffiront pas pour défendre la liberté et la démocratie, mais le message est dit : les citoyens ont montré qu'ils sont capables de se lever pour défendre leurs idées.

charlie-versailles-2.jpg

 Pour ceux qui étaient à Paris, un souvenir de ce moment sous forme de vidéo tournée sur place

Ci après le lien pour charger la vidéo : http://we.tl/dvL3lNFJho