Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 juin 2013

Avis d'enquête publique


Une enquête publique sur le projet de Tangentielle Ouest (phase 1) est commencée. Elle se déroule du 13 Juin au 12 juillet. tangentielle-ouest.jpg

Les deux maries les plus proches de Guyancourt sont St Cyr et Versailles, ce qui est normal puisque sur le trajet de cette tangentielle. Par contre, on peut toujours s'exprimer pour demander ce qui est prévu  (et quand ) pour rejoindre St Cyr et Saint-Quentin : voir le tracé d'ensemble ci-dessous et chercher Saint-Quentin !

Le tracé d'ensemble est ICI

Les documents concernant ce projet sont ICI

Pour consulter le dossier et se rendre dans les deux mairies les plus proches:

Mairie de Saint-Cyr-l’Ecole

  • Square de l’hôtel de ville – BP 106
  • 78211 Saint-Cyr-l’Ecole Cedex
  • • Lundi au vendredi sauf le jeudi : de 8h à 12h et de 14h à 17h15
  • • Jeudi : de 13h à 20h

Mairie de Versailles

  • Avenue de Paris
  • 78011 Versailles Cedex
  • • Lundi, jeudi, vendredi : de 8h30 à 17h
  • • Mardi : de 8h30 à 19h
  • • Samedi : de 9h à 11h30

 

Quelles réactions des élus à ce trajet qui oublie notre agglomération ? Il y a certainement une explication que l'on peut comprendre puisque "les transports publics sont une préoccupation majeure des  Franciliens, comme des Guyancourtois" (Tribune du Guyancourt Magazine, du 13 Juin, liste "Guyancourt pour tous"), encore faut-il la donner !

 

l'équipe GGC

 

 

 

 

 

14 juin 2013

information GGC


Suite à la tribune de Julien Oeschli, Conseiller municipal, parue dans le Guyancourt Magazine du n° 459 du 13 Juin 2013,        

   
l'équipe Guyancourt  Générations Citoyennes vous informe :                                              - Adobe Reader.jpg


- Qu'il s'agit d'une démarche personnelle qui n'engage ni l'équipe Guyancourt Générations Citoyennes (GGC), ni le Mouvement démocrate

- Que l'équipe Guyancourt Générations Citoyennes reste toujours dans sa ligne d'indépendance et ouverte au dialogue avec des interlocuteurs qui partagent les idées directrices d’un projet municipal pour 2014, comme elle l'a acté en réunion à laquelle assistait Julien Oechsli


- Que l'équipe Guyancourt Générations Citoyennes juge donc que cette démarche tournée strictement vers un interlocuteur ne correspond pas à cette logique


- Que l'équipe Guyancourt Générations Citoyennes travaille sur un projet pour sa ville, dans une démarche d'opposition depuis 2008.  Cette démarche ne signifie pas être dans un esprit d'affrontement avec qui que ce soit, mais  rester libre de voter une proposition qui va dans un sens positif pour Guyancourt et de voter non lorsqu'elle juge du contraire.

 
- Que notre démarche ne signifie nullement un ralliement à qui que ce soit, mais la capacité et la volonté de garder cette liberté constructive.


- Que l'équipe Guyancourt Générations Citoyennes travaille dans une volonté de rassemblement d’opposition avec un seul objectif : construire  un projet novateur pour que Guyancourt vive une alternance profitable à tous ses habitants.


JL Carriat, Président et l’équipe GGC
 

30 mai 2013

Nouveau Grand Paris, trop d'interprétations ! Essai d'explications

Vous avez peut-être  lu les trois tribunes du Petit-Quentin du mois d'Avril (n° nouveau grand paris,guyancourt,saint-quentin-en-yvelines285) : nous vous en conseillons vraiment la lecture ! Ces trois tribunes parlent toutes du projet de Nouveau Grand Paris. (Les tribunes sont ICI)

Présenté par le Premier ministre le 6 Mars et posté sur le site du Gouvernement, ce projet  remplace celui qui était présenté par l'ancien gouvernement, sous le nom de Nouveau Grand Paris, expression qui remplace celle de  "Grand Paris".

 Le Premier ministre s'est déplacé le 6 mars à Champs-sur-Marne pour présenter le projet: ce sont ses termes qui sont encore actuellement sur le "Portail du Gouvernement".

 Le Gouvernement et les collectivités territoriales portent ensemble la réalisation de ce projet ambitieux de modernisation et de développement des transports en Île-de-France ; il articule de manière cohérente les besoins de modernisation et d’extension du réseau existant et la réalisation de nouvelles lignes de métro automatique. (source: Portail du gouvernement )

 Le même jour, sur le chemin du retour de cette présentation, avec le maire de Guyancourt, le président de la Communauté de notre agglomération en résume l'essentiel, jugé positif pour notre territoire.

La vidéo du 7 mars 2013, présentée sur TV FIL 78 (ICI) est accompagnée de cette légende:

 Jean-Marc Ayrault vient de rendre ses conclusions dans le dossier du Grand-Paris. Il a donné son accord pour la réalisation de 200 km de lignes de métro autour de Paris. Un projet décalé à 2030 avec des économies à la clé. Quelles conséquences dans les Yvelines ?

 Quelles conséquences, pour les Yvelines, bien sûr, et pour notre territoire ? Pour le savoir, feuilletons le projet qui fait quand même 23 pages. La totalité du projet est sur le site du Gouvernement.

Certaines propositions appellent forcément le consensus. Parmi celles-ci:

 Les infrastructures ferroviaires d’Île-de-France ont besoin d’être modernisées et développées pour faire face à l’augmentation importante du trafic (21 % en dix ans);  c'est un constat auquel les franciliens ne peuvent que souscrire ! C'est un enjeu de qualité de vie en Île-de-France, pour que les conditions d’exploitation du réseau soient plus fiables, plus confortables, et apportent une meilleure qualité de service aux usagers, un  enjeu de solidarité,… d’attractivité… et d’emploiIl faut donc un projet d’ensemble cohérent, maîtrisé, financé: d’ici à 2017, la qualité de service est la priorité des opérateurs.

 La suite du document pose certainement beaucoup plus de questions, et c'est là que les appréciations divergent !

 Pour le "groupe PS et apparentés", le nouveau projet apporte quelques précisions rassurantes; pour le "groupe PC et apparentés", Saint-Quentin est "particulièrement mal servie; pour le groupe "Divers droite", l'annonce [de ce projet] n'est pas de nature à nous rassurer. Soit chaque groupe n'a pas la même conception de l'avenir de  St Quentin, ce qui serait déplorable pour l'avenir de notre territoire, mais après tout, c'est le jeu des programmes différents, soit chacun lit ce projet à travers le prisme national et partisan, et cela est vraiment déplorable pour l'avenir de St Quentin, donc de notre commune.

 Penchons-nous sur ce projet, quant au futur tracé, à son agenda et surtout à la place qu'il donne à Guyancourt et à Saint-Quentin .

 "Là où les trafics sont plus faibles (desserte du plateau de Saclay, Arc Grand Est), il [le trafic] génère…des coûts d’exploitation qu’on ne peut amortir qu’en réduisant la fréquence, et donc la qualité de service. Dans ces itinéraires, un transport automatique de capacité adaptée est une bien meilleure solution car il pourra être mis en oeuvre plus vite (que veut dire plus vite ? NDLR) grâce aux économies sur les coûts de construction et d’exploitation, et apportera une offre plus cadencée, au bénéfice des usagers.

 Au regard des projections de trafic, une solution de transport automatique à capacité adaptée est pertinente pour la ligne verte entre Orly et Versailles

 Mais où sont Saint-Quentin, Guyancourt? Où sont nos 2 gares prévues?

 Quel calendrier ?

 On apprend que l’ensemble des lignes 14, 15, 16, 17, 18 (celle qui nous concerne, ex "ligne verte") est réalisé…à l'horizon 2030 : c'est cela la mise en œuvre le plus vite possible ?

 Des détails complémentaires sont donnés en fin de texte  sur les cartes. La 1ére présente le  nouveau Grand Paris entre 2012 et 2017, les 2 dernières à  l'horizon 2027 à l'horizon 2030.

 Il faut bien attendre l'horizon 2030 pour voir apparaître la mention de "Saint-Quentin  sur la ligne 18 "CEA St Aubin-Versailles" qui passerait par " St Quentin-Satory" mais avec encore deux  variantes. Rien n'est encore tranché: une seule gare, St Quentin-Est, ou deux, cette dernière et celle de St Quentin-Université ?

 Quels financements ?

 La capacité de financement de la société du Grand Paris est essentiellement constituée des  redevances versées pour l’usage du réseau, et, pour la plus grande part, de recettes prélevées sur les Franciliens.

 A partir de 2020: "Ces mesures [de financement] feront l’objet…d’un dialogue renforcé avec les collectivités locales et les entreprises. Ces dernières seraient donc appelées à financer un hypothétique réseau qui ne serait proche de chez elles qu'à l'horizon 2030 : est-ce viable ? Est-ce vraiment "rassurant" pour l'avenir de notre ville ?

 Une autre mesure fait déjà couler de l'encre: le Gouvernement est ouvert à la mise en oeuvre de leviers permettant aux collectivités de mieux contrôler les recettes tirées du stationnement sur voirie en majorant les amendes forfaitaires et ainsi contribuer au financement de la modernisation et du développement du réseau de manière significative.

 Au moins la discussion "métro aérien ou souterrain" (celle pour laquelle la seule commune de Guyancourt a voté une motion) est caduque puisque la solution plus facilement réalisable et moins chère du tram-train est acceptée. Si on résume toutes ces annonces:

 - date de mise en service annoncée pour 2030-chacun sait ce que signifie une telle échéance pour des projets d'une telle envergure-,

 -des gares non encore clairement positionnées, une ou deux ?

 -un mode de financement aléatoire,

 Il est compréhensible que les usagers du territoire se posent des questions !

 Les  précisions (si précisions il y a) sont-elles rassurantes ?  Saint-Quentin est-elle particulièrement mal servie ?  Les choses auraient été peut-être plus claires si tous ces doutes étaient portés d'une même voix par tous les élus, au-delà des clivages politiques, car il s'agit de l'avenir des Saint-Quentinois et donc des Guyancourtois, aujourd'hui et pour leurs enfants.

 L'Equipe GGC

Nouveau Grand Paris, trop d'interprétations !

Je ne sais pas si vous avez lu les 3 tribunes du Petit-Quentin du mois d'Avril (n° 285), mais je vous en conseille vivement la lecture ! Elles parlent toutes du nouveau-grand-paris.pngprojet " Nouveau Grand Paris". Présenté par le Premier ministre le 6 Mars, il remplace le projet présenté par l'ancien Président. En parcourant ces tribunes, on se demande si les trois groupes ont lu le même texte, en ce qui concerne Saint-Quentin. Pour le groupe PS et apparentés, le nouveau projet apporte "quelques précisions rassurantes"; pour le PC et apparentés, "Saint-Quentin est "particulièrement mal servie"; pour le groupe "Divers droite", "l'annonce [de ce projet] n'est pas de nature à nous rassurer". Soit chaque groupe n'a pas la même conception de l'avenir de  St Quentin, mais après tout, c'est le jeu des visions différentes validées par le vote des citoyens,soit chacun lit ce projet à travers le prisme national et partisan, et cela est vraiment déplorable pour l'avenir de St Quentin, donc de notre commune. Ce n'est pas ma conception de l'intérêt général pour Guyancourt, ni pour l'agglomération.

 

Julien Oechsli, Conseiller municipal

 

21 mai 2013

Information GGC

L'équipe Guyancourt Générations Citoyennes (GGC) tient à vous informer que la - Adobe Reader.jpgprise de position de Julien Oechsli, conseiller municipal de Guyancourt, dans l'hebdomadaire "Les nouvelles" du 15 Mai 2013,  est une déclaration personnelle qui n'engage que lui.

L'équipe GGC n'a actuellement qu'un objectif: continuer à travailler dans l'opposition, comme elle le fait depuis 2008, à construire un projet novateur pour Guyancourt aux municipales 2014.

L'équipe GGC