Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 août 2016

Lettre ouverte à mes frères musulmans

Après l'attentat de Nice, un acte odieux a de nouveau endeuillé notre pays, que nous soyons ou non catholiques, mais tous attachés aux valeurs républicaines et humaines : égorger un homme de paix, le prêtre de 86 ans Jacques Hamel, est l'antithèse des messages de paix de toutes les religions.       union et différences.jpg

Cette union s'est concrétisée dans beaucoup de lieux de culte après ce crime, appelant communautés musulmane  et chrétienne à se recueillir ensemble contre ces actes de violence et de barbarie.  

C'est dans cet esprit d'unité que Guyancourt en Mouvement partage avec vous cette "Lettre à mes frères musulmans" écrite quelques heures après le drame par Bruno Millienne, Conseiller régional et Président du MoDem 78

Refusons la dislocation de l'idéal républicain

Mes chers amis, nous venons aujourd’hui même de franchir un nouveau pas dans l’horreur de cette guerre que nous livrent des barbares au nom de Mahomet le prophète fondateur de l’Islam. Le père Jacques Hamel, homme de bonté et de foi, a été lâchement assassiné dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray dans la banlieue de Rouen.

Je ne veux pas croire au hasard de cet acte de barbarie perpétré le jour le l’ouverture des JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse)à Cracovie. Ces fous sanguinaires se sont attaqués à un symbole même de la France. Un de plus après le 14 juillet à Nice.

Je ne suis pour pas pour ma part croyant, bien que baptisé. Je suis agnostique. Mais ce crime odieux me fait saigner bien plus que je ne l’aurais cru.

C’est la raison pour laquelle j’ai envie aujourd’hui de m’adresser aux musulmans de France. Mais pas qu’à eux. A tous ceux qui ont la foi en quelque religion qui soit. Que nous soyons athées, agnostiques, chrétiens, juifs, musulmans, boudhistes, etc..., nous devons tous nous unir pour dire non à cette barbarie.

Je ne peux pas croire, moi l’agnostique, qu’aucun de ceux qui ont la foi en quelque chose, puissent se reconnaître dans les actes commis par les soldats de Daesh. C’est l’antithèse même de ce qu’est la croyance en un Dieu.

Alors, à mes frères musulmans, ceux qui respectent l’Islam en tant que religion des lumières, je vous demande de vous lever, de condamner, de nous aider à combattre ceux qui veulent, non seulement mettre à mal notre unité nationale et républicaine, mais qui salissent tous les actes de foi. Je me doute combien il doit être difficile de se lever et de combattre au sein de sa propre communauté religieuse, mais vous n’avez plus le choix. Vous le devez au prophète Mahomet que vous chérissez tant. Vous pouvez être une force combattante extraordinaire contre l’obscurantisme dans lequel certains fanatiques veulent vous plonger. Si tous les prêches du vendredi faits part les Imams de France prônent l’amour et la paix entre les peuples ce sera une formidable arme contre Daesh.

J’en appelle aussi aux représentants de tous les cultes de France. Unissez-vous dans un même message porté à tous vos fidèles. Dieu, quel qu’il soit, s’il existe, ne peut être qu’amour.

Quant aux politiques, l’heure est suffisamment grave, pour que vous fassiez taire, au moins publiquement, vos différents face aux moyens à employer pour combattre le terrorisme. Le pays a besoin de se retrouver, de s’unir et de combattre ensemble. Ce sont nos fondamentaux que Daesh attaque. Notre liberté mérite mieux que des discours pathétiques sur fond de campagne électorale.

Si nous pouvions, tous ensemble, au moins une fois, nous lever et avancer unis. Retrouver notre fierté d’être le peuple qui a écrit la déclaration des droits de l’homme. Redevenir le peuple qui a su faire la séparation de l’église et de l’état tout en permettant à chacun de vivre sa foi sereinement. Si nous arrivons à faire cela, nous deviendrons alors le peuple qui a su débarrasser le monde d’un horrible destin.

 Bruno Millienne

En complément de cette "Lettre ouverte", voici, ci-dessous,  un lien permettant d'accéder à une autre "Lettre aux Musulmans" écrite par un poète musulman qui rappelle aussi que ....La notion de paix est trahie, déchirée et piétinée par des individus qui prétendent appartenir à notre maison et qu’ils ont décidé de la reconstruire sur des bases d’exclusion et de fanatisme...Alors que les instances religieuses bougent et fassent descendre dans la rue des millions de citoyens appartenant à la maison de l’islam, qu’ils soient croyants ou pas, et qu’ils disent haut et fort que cet ennemi qui égorge un prêtre fait couler le sang de l’innocent sur le visage de l’islam...

Texte paru dans "Le Monde" du 30 Juillet 2016 et rapporté dans ce blog

Guyancourt en Mouvement

 

 

Nice

NICE : tous concernés      CaptureNice.JPG

Hier, en ce jour symbole pour la France, la barbarie s’est emparée de la promenade des Anglais à Nice. Nous présentons nos sincères condoléances aux familles éprouvées et à leurs proches.

Nous devons rester unis autour des valeurs de la France face à ces actes de lâcheté.

L’équipe de Guyancourt en Mouvement

20 juin 2016

Votre avis sur plusieurs projets d'urbanisme ?

Du jeudi 16 juin au mercredi 20 juillet, dans le cadre d’une enquête publique, vous êtes invités à vous prononcer sur plusieurs documents de planification qui permettront plui, enquête publique, guyancourt en mouvementd’encadrer les futurs projets d’urbanismes mis en œuvre par l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. Les trois projets concernés sont les suivants

  • Le projet de Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI) de Saint-Quentin-en-Yvelines
  • La proposition de périmètre de protection modifié (PPM) de l’église Saint-Victor située à Guyancourt et du Fort de Saint-Cyr à Montigny-le-Bretonneux
  • Le projet de zonage d’assainissement (eaux usées et eaux pluviales) de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Tous les documents explicatifs ( plans, délibérations des communes impactées ..) sont sur le site de l'agglomération (ICI),  avec des liens permettant les explications de chaque projet. Les lieux et heures de consultation des documents sont indiqués  sur cette page de même que les possibilités de rencontrer un membre de la commission d'enquête (A Guyancourt, à la  Mairie: le jeudi 16/06/2016 de 16h à 20h; le lundi 04/07/2016 de 09h à 12h ).

14 juin 2016

Que dire ?

Guyancourt en Mouvement tient à exprimer toute son émotion, son indignation et sa solidarité face au meurtre ignoble qui, à Magnanville, a endeuillé une famille et laissé un enfant de trois ans orphelin et traumatisé.            magnanville, orlando

Notre soutien va aussi vers toutes les forces de police et de gendarmerie qui, malgré leur présence 24h sur 24 depuis un an et demi sur le terrain, continuent inlassablement à protéger les citoyens et ce au péril de leur vie et, comme ce meurtre de Magnanville le montre, dorénavant au péril de celle de leur famille.

Que ce soit à Orlando, aux Etats-Unis, ou à Magnanville près de nous, Guyancourt en mouvement redit son attachement et sa fidélité aux valeurs de tolérance, de liberté, de respect de tout homme, aux valeurs humanistes et républicaines.

Guyancourt en Mouvement

09 mai 2016

Il y a 66 ans ...

...Le 9 mai 1950, la Déclaration de Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères, donnait naissance à la Communauté européenne. Chaque année, le 9 Mai, considéré comme l'acte de naissance de l 'Union européenne, est célébrée la journée de l'Europe.      affiche-fete-de-l-europe-2016.jpg

Aujourd'hui, le projet européen est critiqué, malmené et pourtant, beaucoup de ceux qui la mettent en cause reconnaissent qu'aucun des grands problèmes actuels ne peut se résoudre sans l'Europe car aucun état n'est dans la capacité de répondre aux défis mondiaux.

Aucun événement n'était programmé dans notre commune, et pourtant, notre ville est riche des différences qui illustrent "l'unité dans la diversité" de la devise européenne. 

Le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris a vu un concert, des stands, et surtout  des jeunes qui ont démontré, à leur manière, que le projet européen est bien vivant, conscients que cette Europe n'est pas parfaite, qu'elle doit se "faire  en mieux" (pour reprendre un des slogans entendus ce week-end devant l'Hôtel de Ville) en plus plus solidaire, mais aussi que c'est à chacun de nous de participer à sa construction.

Quelques photos pour partager ce moment de débats et d'échanges

P1010192.JPG

P1010194.JPG

P1010188.JPG

 

jdem pariseurope.jpg

P1010189.JPG