Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 février 2016

Orthographe : nouvelle querelle des Anciens et des Modernes ?

Ou, comme l'a dit Benoit Hamon sur une chaîne matinale d'information,  des discussions de " salon de Saint Germain des Prés" ?   accent circonflexe.jpg

A première vue, oui .. faut-il un accent circonflexe sur tel mot ou pas ? Ph ou F ? Querelle orthographique  (orthografique) dépassée ? C'est sûr (sur ?), on peut penser que ceci est d'un autre âge (age ?) et surtout, il y a des problèmes plus graves actuellement !

Et pourtant .. Cette querelle soulève plusieurs questions !

Est-ce l'Académie qui est à l'origine de cette rumeur ? Non .. les académiciens ont publié un communiqué le démentant : ce n'est pas nous ! Le communiqué est ICI: en voici les premiers termes:

L’Académie française tient tout d’abord à rappeler qu’elle n’est pas à l’origine de ce qui est désigné sous le nom de « réforme de l’orthographe », dont la presse se fait l’écho depuis quelques jours, et qui devrait être appliquée dans les programmes scolaires à compter de la prochaine rentrée.

 Le texte auquel il est fait allusion émane du Conseil supérieur de la langue française : il a été publié dans les « Documents administratifs » du Journal officiel le 6 décembre 1990.

Si ce ne sont pas les "Sages", c'est donc le Ministère de l'Education Nationale ! Un tour sur son site … rien ! Alors qui ?

Une note du gouvernement du 5 février est enfin dénichée  (ICI) :

Il ne revient pas au ministère de l’Éducation nationale de déterminer les règles en vigueur dans la langue française. Ce travail revient à l’Académie française, depuis Richelieu.

Finalement ce jeu du "c'est pas moi, c'est lui !" ne serait donc qu'une tempête dans un verre d'eau ? Peut-être sauf qu'il y a une autre explication possible qui tient dans cette petite phrase, toujours sur le site du Gouvernement:

A la rentrée 2016, les manuels scolaires pourront faire référence, tout comme dans le cadre des programmes précédents adoptés en 2008 lorsque Xavier Darcos était ministre de l’Éducation nationale [c'est pas nous, c'est un gouvernement précédent], aux rectifications de l’orthographe adoptées en 1990 par le conseil supérieur de la langue française et approuvées par l’Académie française

 Les éditeurs de manuels scolaires pourront donc en éditer de nouveaux marqués "NO" (Nouvelle Orthographe" ), ce qui améliorera leur chiffre d'affaires ! L'image ci-dessous est celle de l'association suisse créée en 1990 pour la nouvelle orthographe

logo asso suise rcréée en 1990 pour l aréf de l'orthog.png

Non, cette rumeur n'est pas une tempête dans un verre d'eau, ni une discussion de salon, mais un autre aspect de la casse de notre enseignement et le mot de la fin revient à l'Académie par la voix d'Hélène Carrère d'Encausse dans un article paru le 13 Février: 

Le ministère de l’éducation nationale s’est appuyé sur une réforme du « conseil supérieur de la langue française » adoptée en 1990 pour inciter les éditeurs scolaires et les enseignants à adopter de nouvelles simplifications orthographiques.(Quotidien La Croix du 13 Février)

Et la fin de cet article est sans appel: « La position de l'Académie n'a jamais varié sur ce point : une opposition à toute réforme de l'orthographe mais un accord conditionnel sur un nombre réduit de simplifications qui ne soient pas imposées par voie autoritaire et qui soient soumises à l'épreuve du temps », souligne Mme Carrère d'Encausse. Elle remarque sur ce point que la réforme est tombée en désuétude. Les Français dans leur pratique ne l’ont pas cautionnée. « Il est donc absurde de ressortir aujourd’hui cette réforme » conclut-elle.

Mais le diagnostic porté par l’académicienne sur le système éducatif risque de relancer le débat. Depuis 1990, le contexte a totalement changé rappelle-t-elle. « En 2016, nous sommes devant une situation radicalement différente » avec un système éducatif qui « s'est écroulé » au point « qu'un élève sur cinq quitte l'école sans savoir lire » commente-t-elle. « Le problème n'est donc plus d'offrir des facilités aux élèves, de conserver ou non l'accent circonflexe, mais de revoir totalement notre système éducatif ». (Le passage mis en valeur en gras n'est pas dans le texte d'origine)

Hélène Carrère d’Encausse enfonce le clou. « Je dirais que la tragédie française est une inégalité croissante, née de l’effondrement de notre système éducatif ». Ce dernier « doit être reconstruit en fonction de cet impératif d’égalité ».

Guyancourt-en-mouvement

 

 

31 décembre 2015

Très bonne année 2016

Toute l'équipe de Guyancourt en Mouvement vous souhaite une très bonne année 2016 : qu'elle soit une année d’espoir et de renouveau.

 Espoir que la page de l'année 2015 se tourne le plus rapidement possible. En ce 31 Décembre, nos pensées vont d’abord aux familles et aux amis des victimes des actes odieux de 2015. Nous serons nombreux à partager ces fêtes de nouvel an au sein de nos familles. Nous mesurons notre chance et voulons la partager.                   voeux-soleil.jpg

 Renouveau car notre pays doit être reconstruit. Nous voulons que, malgré les conflits, malgré le terrorisme et la guerre qu'il veut porter sur notre territoire, malgré les fanatismes de tous bords, l'espérance nous aide à bâtir cette voie du renouveau.

  Le Mouvement Démocrate tiendra toute sa place dans cette reconstruction, et en particulier notre Mouvement sur Guyancourt. Car ce renouveau passe aussi par l'engagement de chacun et déjà, au plus près de nous, dans notre ville, car nous avons tous un rôle à jouer.

 Pour reprendre les termes d'un bloggeur " le centre est une conviction, pas une hésitation", mais c'est aussi une action.

 Merci à nos lecteurs, fidèles ou de passage. Cela nous aide à continuer. A vous tous, nous souhaitons une très bonne année 2016.  

guyancourt en mouvement,voeux 2016

 Guyancourt en Mouvement

23 décembre 2015

Joyeux Noël

Toute l'équipe Guyancourt-en-Mouvement souhaite à chacun d'entre vous, un très joyeux Noël.                                      noel-2015-lieudeurope-strasbourg.jpg

Nos pensées vont vers vous tous, mais plus spécialement vers celles et ceux qui souffrent de solitude, vers celles et ceux pour qui ces périodes évoquent de tristes anniversaires.

Noël, c'est aussi des traditions, dans chaque famille, dans notre pays mais aussi en Europe. Cette fête n'est pas célébrée partout de la même façon, mais les symboles sont toujours vivants, forts de ses propres traditions et enrichis d'influences multiples.

Pour découvrir quelques traditions, c'est ICI, depuis Strasbourg .. Bon voyage !

On peut feuilleter la brochure ICI

29 novembre 2015

Elections Régionales

Dans une semaine, le premier tour des élections régionales sera terminé, chacun comptera ses voix et pensera au 2eme tour !                régionales-2015.jpg

Le Mouvement Démocrate francilien , donc notre département, a choisi de soutenir la liste de Valérie Pécresse dès le 1er tour.

Pourquoi ?  Et pourquoi  dès le 1er tour ?

Les "alliances " d'entre les deux tours sont le plus souvent des discussions de places ( "on donne ceci contre cela") entre le dimanche soir, après les résultats, et le mardi au moment des dépôts des listes. Ce n'est plus un rassemblement, mais une combinaison entre appareils.

Nous n'avons pas voulu de ces discussions à la va vite, mais un partenariat sur un projet, qui incluait des  propositions que nous avions travaillées : transports, environnement, formation. Aucun de celles et ceux qui soutiennent la liste de Valérie Pécresse ont l'impression de perdre leur indépendance ni leurs valeurs centristes.

Ce n'est pas un virage à droite (l'argument est maintenant devenu trop éculé), mais un rassemblement sur un projet, pour gérer autrement une région malmenée depuis bien trop longtemps.

Quels états démocratiques ne pratiquent pas aujourd'hui des gouvernements de coalition ? Sont-ils accusés de virage à droite, ou à gauche, ou taxés de "girouettes" ? Jusqu'à quand faudra-t-il entendre ces réflexions qui réduisent la vie politique, et donc le choix des Français à un mode binaire ?

Régionales : quels enjeux pour le MoDem ?

Robert Rochefort (Député européen, Vice Président du MoDem)  y répond dans l'émission "C à dire ?!" sur France 5. Le lien sur cette vidéo est ICI

Le projet de Valérie Pécresse est ICI

Pour aider à mieux connaître les compétences des régions et leur importance dans notre vie quotidienne : une vidéo ICI

MoDem Guyancourt

 

17 novembre 2015

Attention, un seul accès à la mairie

Si vous désirez vous rendre à la mairie, attentionmairie-guyancourt-entrée-principale.jpg

En raison du Plan Vigipirate Alerte Attentat, l’accès à l’Hôtel de Ville côté Ferme de Bel Ebat n’est plus autorisé jusqu’à nouvel ordre.

 En vous remerciant par avance de votre compréhension

               Photo Entrée principale