Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 avril 2017

Premier tour des élections présidentielles à Guyancourt

vote 4.jpgUn grand pas a déjà été réalisé vers la victoire du candidat que nous soutenons; il nous faut continuer notre action pour faire aboutir ce changement  de politique.

Au delà des résultats, c'est toute une "révolution" qui s'opère, celle du rassemblement, une voie que le Mouvement Démocrate propose depuis dix ans. Les Français et les Guyancourtois, ont montré hier qu'elle était possible en éliminant de la course les "appareils" des deux principaux partis.

A Guyancourt, le taux de participation a été de 81,62%

Emmanuel Macron: 31,22%

Jean-Luc Mélanchon: 23,34 %

François Fillon: 14,78 %

Benoît Hamon: 11,89%

Marine Le Pen: 10,76 %

Ce sont deux conceptions de la France qui se présenteront aux électeurs dans deux semaines : celle d'une France repliée sur elle-même et qui veut nous emmener vers une voie mortifère, et celle d'une France qui veut aller vers le renouvellement et l'avenir.

Pour aller dans cette direction, se rassembler est nécessaire; pas seulement pour cette élection mais pour l'avenir car les votes, au national et au local, ont montré que la société est fracturée, et c'est ce chantier de la reconstruction qui est devant nous tous.

23 mars 2017

L'anniversaire du traité de Rome assombri par des attentats tragiques

Après Paris, Berlin, Bruxelles, Nice, Orly ... c'est Londres, la capitale du Royaume Uni, qui est touchée et, à travers elle, l'Europe. attentas Londres, raité de Rome, guyancourt  en mouvement

Guyancourt en Mouvement exprime sa solidarité avec les familles touchées, avec la nation anglaise attaquée dans le symbole de la démocratie, dans ce qui est au cœur de notre civilisation.

La démocratie est une des valeurs de l'Union Européenne qui nous réunit. Nous célébrons cette année les 60 ans du traité de Rome qui a fondé la Communauté Européenne. Même si le Royaume Uni a décidé de quitter l'UE, cet attentat a, bien malgré lui, démontré que la solidarité de l'Europe est bien vivante.

Il démontre aussi que, malgré le "Brexit", la coopération européenne de défense ne doit pas être un vain mot. Les renseignements doivent continuer à être partagés, et, pour cela, le Royaume Uni doit rester membre d'Europol, l'Office européen de police, qui aide les autorités policières nationales à combattre la criminalité internationale et le terrorisme. On peut d'ailleurs noter que le directeur actuel d'Europol, en poste depuis 2009, est de nationalité britannique.

Pour les 60 ans du traité de Rome, des citoyens européens appellent les Etats à construire une "véritable Union Européenne, essentielle pour résoudre nos problèmes communs et garantir le bien-être, la sécurité et la démocratie".

Les événements tragiques que nous venons de vivre rappellent l'urgence de cette démarche.

Crédits photos France Soir

Viviane Boussier, Vice Présidente Europe, MoDem 78

16 février 2017

A propos de la fiscalité locale à Saint-Quentin (suite)

saint quentin-en-yvelines, guyancourt  en mouvement

La note du 4 février (ICI) vous informait d'un risque que courait notre agglomération: celui de voir nos finances locales délestées de 13 à 16 Millions d'Euros par an.saint quentin-en-yvelines, guyancourt  en mouvement

La cause en était la fin de la pondération fiscale dont bénéficiaient les intercommunalités issues de Syndicats d'agglomération nouvelle, SAN), ce qui est le cas de Saint-Quentin.

Les élus se sont mobilisés et la presse locale nous apprend que l'Assemblée nationale a "enterré ce nouveau calcul du Fonds National de Péréquation des Ressources Intercommunales et Communales (FPIC)".

Il ne faut cependant pas crier victoire de suite car le Sénat doit maintenant voter positivement ce texte pour qu'il soit totalement adopté et donc le risque écarté.

A suivre donc, même si les élus semblent aujourd'hui pousser un "Ouf" de soulagement.

Source: Article  des Nouvelles du 15 février, ci-dessus

04 février 2017

A propos de la fiscalité locale à Saint Quentin

Voilà qui risque de nous coûter cher !    guyancourt  en mouvement, fiscalité, saint-quentin en yvelines

La presse locale du 2 février (Le Parisien) communique sur l'injustice fiscale dénoncée par les élus de l'agglomération dans une conférence de presse : "catastrophe"," injustice" "coup bas fiscal" !

Ces termes dénoncent un amendement voté à l'assemblée nationale qui a changé les règles de calcul du "Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales ", ce  qui coûterait 13 à 16 Millions d'Euros par an à l'agglomération.

Ceci n'est pas nouveau car le risque avait été écarté en juillet 2016 après l'intervention de Benoît Hamon, Député et alors élu communautaire.

A suivre !

L'article du parisien est ICI

30 janvier 2017

Les élus Centre et Démocrates à la région et saint-Quentin

Nous vous tenons régulièrement informés des prises de positions, votes et déclarations des élus MoDem au Conseil régional d’Ile de France.                                         guyancourt  en mouvement, groupe centre et démocrates, région ile de France

Le budget vient d'être voté. Voici les idées principales que nos élus du Mouvement Démocrate porteront cette année, une "contribution utile aux chantiers à conduire dans les prochains mois"… afin d'être "un groupe politique porteur d'idées". Ces mots sont extraits de la page d'introduction du document qui résume ces points forts, document remis lors du bilan de la première année de présence des élus MoDem au conseil régional.

Notre groupe politique s'engage à défendre la qualité de l'air. Pour cela, il serait, dit-il, nécessaire de confier cette compétence de façon pleine et entière à la région pour éviter des "décisions en désordre" qui coûtent cher et sont souvent inefficaces, de "réorienter une partie des aides agricoles en faveur des pratiques bénéfiques pour l'atmosphère". Le groupe pense aussi à "redynamiser l'idée ancienne de "ceinture de maraîchage" pour développer l'agriculture de proximité, ce qui nous concerne en priorité, en Yvelines et encore plus spécialement à Guyancourt.

Un thème prioritaire est celui de la formation professionnelle. Il s'agirait d'adopter une logique centrée "sur les compétences … plutôt que sur les diplômes" et de faire participer les entreprises à la gouvernance des établissement qu'elles financent.

Tout comme notre agglomération saint-quentinoise, nous avons conscience que le territoire francilien doit développer son potentiel d'innovation, aider à la réalisation concrète des découvertes des chercheurs appliquées aux entreprises: tout un secteur dans lequel Saint-Quentin doit travailler en bonne intelligence avec la région puisque nous avons à la fois les centres de recherche et les entreprises de tailles diverses. Nous avons de grands groupes sur notre territoire (Safran, Thalès, Renault, Bouygues, ...) mais aussi des PME et TPE. Les collectivités ont un rôle important à jouer avec ces entreprises pour faciliter les liens, chacun devant y trouvant son compte en termes d'emplois.

Tout ceci ne peut se réaliser que si, et c'est vital pour notre agglomération, la question des transports est enfin appréhendée dans sa globalité: transports en commun améliorés (nos lignes N, U et RER !) tout en préparant "le futur de la mobilité".

Ce sont quelques uns des défis qui attendent la région, qui nous attendent aussi, mais ceci ne peut se faire qu'avec tous les partenaires ; région, entreprises, et collectivités locales doivent toutes se mettre autour d'une table pour le bien des franciliens, donc celui de chacun de nous, pour aujourd'hui et demain.

L’équipe de Guyancourt

(citations extraites des Sites région et élus centre et démocrates)