Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 octobre 2017

Ligne 18 .. des craintes

Nous pensions que l'arrivée des Jeux Olympiques à Paris, la présence de sites olympiques à Saint-Quentin et Versailles allaient accélérer l'arrivée de la ligne 18 du Grand Métro et donc l'unique gare de l'agglomération prévue à Guyancourt : au lieu de 2030, nous allions gagner six ans !  ligne 18, guyancourt  en mouvement

Et pourtant il est à craindre que Saint-Quentin et les Yvelines restent en dehors de ce plan !

Les élus, les entreprises montent au créneau et se mobilisent.

Plus de renseignements dans les documents joints:

L'agglomération qui ouvre une pétition sur ce sujet: ICI ( pas besoin d'être une entreprise pour valider la signature !)

la ville de Guyancourt ICI

L'hebdomadaire "Toutes les Nouvelles" du 4 Octobre : ICI et ICI

 

 

 

16 avril 2016

La ligne 18 et l'enquête publique : réunion du 14 Avril à Guyancourt

L'enquête publique sur la ligne 18 est bien en cours. Commencée le 21 mars, elle se ligne 18, Guyancourt en mouvementterminera le 26 Avril. Peut-être avez-vous attendu, comme beaucoup d'habitants semble-t-il, la réunion publique du 14 avril à Guyancourt pour faire le point sur l'avancée de ce dossier afin de répondre en toute connaissance des faits et des propositions.

Cette réunion a donc eu lieu au Pavillon Waldeck- Rousseau, qui a fait le plein, mais elle était la seule réunion organisée par la Commission d'enquête publique sur notre secteur; les Vicinois, les Castelfortains, les Villebaclais étaient peut être plus nombreux que les Guyancourtois et les Ignymontains, en tout cas, ils étaient plus nombreux à exprimer leur mécontentement!

Voici les principaux points abordés pendant cette réunion publique, tous n'étant pas majoritaires.

  • La concertation menée depuis le début est une "fausse concertation", ce qui était déjà notre impression après la réunion du 11 Juin 2015 à Magny (voir notre note du 14 Juin 2015 ICI)
  • L'expertise des citoyens n'est nullement prise en compte, or, font ils remarquer, ils sont aussi capables de monter des dossiers comme le montrent les exemples plusieurs fois donnés à propos des études d'impacts sur le bruit, sur le financement, et en relevant des contradictions dans le dossier de la Société du Grand Paris.
  • Les habitants du quartier de la Bretonnière à Voisins demandent des engagements écrits confirmant que la ligne 18 ne passera pas sous leurs habitations.
  • Le métro est un projet qui ne respecte pas les terres agricoles du Plateau de Saclay et ne répond pas aux besoins des habitants

Si beaucoup de participants reconnaissent que cette ligne 18 est indispensable, les demandes portent aussi sur :

  • L'agenda: le métro est prévu en 2030 sur notre territoire : les entreprises attendront-elles cette date ? 2024 doit-être confirmé
  • Les parkings: ils sont nécessaires et ce d'autant plus que la gare prévue est excentrée sur le territoire de Saint-Quentin. Le pôle multimodal nécessitera une étude et une réalisation parfaites, si on veut limiter l'emploi de l'automobile et donc éviter l'inutilité de ce métro. 

La 2éme gare est une demande plusieurs fois réitérée par le monde économique - chefs d'entreprises, Chambre de Commerce et d'Industrie- le Président de l'agglomération et beaucoup d'habitants.

Cette demande est d'autant plus nécessaire que la gare prévue serait située à l'est du territoire; or les entreprises, et pas les moindres- sont aussi sur l'Ouest; la seule gare actuelle – Montigny-Saint-Quentin- dessert difficilement un territoire jusque là de 140 000 habitants. Comment la seule gare de la ligne 18, qui plus est, excentrée, desservirait-elle un territoire agrandi ?

D'ailleurs, la Société du Grand Paris semble bien acter le fait que cette unique gare ne desservira vraiment que la partie Est de notre territoire puisque le fascicule distribué le soir de cette réunion du 14 Avril la décrit (page 14) comme s'insérant "au cœur d'un environnement varié comprenant: des sites d'entreprises en particulier le Technocentre Renault… des quartiers d'habitats de Voisins-le-Bretonneux, de Montigny-le-Bretonneux et de Guyancourt, de larges espaces verts paysagers et sportifs, notamment le golf national" . L'avenir de Saint-Quentin dépend de tous les quartiers et non d'une seule partie car dans une communauté, les activités se complètent et s'enrichissent mutuellement.

Nous ne sommes donc pas les seuls à demander cette 2éme gare pour le 2éme pôle économique francilien: une seconde gare pour desservir la partie Ouest de Saint-Quentin et qui permettrait aussi de désengorger la gare saturée de Versailles Chantiers. 

Nous avons proposé un itinéraire alternatif, qui aurait aussi l'avantage, comme le fait remarquer un Guyancourtois, d'utiliser et de rationaliser le pôle multimodal rénové de la gare routière de Montigny.

A toutes ces remarques, la Société du Grand Paris répond qu'aucun tracé n'est parfait, qu'il a bien fallu en arrêter un, qu'elle ne peut re-créer une gare, que seul le Conseil d'Etat qui a promulgué le décret peut intervenir. Une procédure de révision ne peut être possible que sur sa décision qui permettrait de revoir le schéma d'ensemble. Comme le fait remarquer le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie, on peut au moins prendre des "mesures conservatoires".

Dernière remarque: Monsieur le Maire de Guyancourt renouvelle sa demande de nommer la future gare "Guyancourt". Bien sûr, elle serait édifiée sur cette commune, mais a -elle pour seule finalité la desserte de notre ville ou tout le territoire saint-quentinois ? Toutes les entreprises de l'agglomération ne paient-elles pas la taxe levée pour financer le métro ? Le nom de Saint-Quentin n'est–il pas un gage d'attractivité ? Pourquoi la nouvelle agglomération née des 12 communes a-t-elle voulu garder ce nom si ce n'est qu'il est connu ? Pourquoi ne pas tout simplement baptiser cette gare "Guyancourt-Saint-Quentin-Est" qui ferait écho à Montigny-Saint-Quentin ?

L'enquête publique n'est pas terminée. Si vous voulez déposer votre avis et si en plus, nos arguments vous ont convaincus ou même tout simplement conduits à une autre approche et si vous désirez confronter votre avis avec ceux de beaucoup d'autres habitants, tout est dit sur le site de la Société du Grand Paris.

Le film de présentation de la ligne est ICI. Cette page n'est d'ailleurs plus d'actualité puisque Saint-Quentin est toujours présenté à sept communes, soit 144 000 habitants avec deux grandes entreprises citées, le Technocentre et Bouygues… comme quoi, la Société du Grand Paris n'a peut-être pas bien intégré que le territoire avait bien changé depuis les premières études !

Les renseignements pour participer à l'enquête sont ICI. Ne craignez pas de donner votre avis.

Le notre est sur notre dernière note, ICI, relayé par cet article des Nouvelles du 13 avril ci-dessous.

Les conclusions de l'enquête publique devraient être connues vers le 14 Juillet 2016.

ligne 18, Guyancourt en mouvement

 

 

 

08 juillet 2015

Ligne18: le groupe "Unis pour Guyancourt" écrit à la Société du Grand Paris

A la suite des réunions publiques de "concertation" qui se sont tenues à Guyancourt et à Magny, le groupe "Unis pour Guyancourt" (les 3 élus de ce groupe d'opposition au conseil municipal) a écrit à la Société du Grand Paris pour lui soumettre un scénario alternatif pour la desserte de Saint-Quentin-en-Yvelines.                                      ligne18.jpg

Voilà la teneur de ce courrier

 Le groupe UPG considère que la seconde zone économique de l'Ile de France  doit connaître  un développement équilibré de tout son territoire et pouvoir relier rapidement les pôles universitaires de Versailles-Saint-Quentin et de Paris-Saclay.

La gare prévue sur le tracé de la ligne18 ne dessert l'agglomération  qu'en bordure de sa partie Est, ce qui risque de générer des déplacements Est-Ouest importants et, économiquement, de mettre en difficulté, et, à plus ou moins long terme, en péril, tout le territoire.

Dans cet objectif de développement équilibré, le groupe UPG demande une seconde gare en souterrain de la gare SNCF de Montigny-le-Bretonneux.

Le groupe "Unis pour Guyancourt" ne  doute pas de l'intérêt de  la Société du Grand Paris pour le développement harmonieux de l'agglomération, ce qui est profitable à tous les franciliens de l'Ouest, et suivra avec attention la réponse de la Société à ce nouveau scénario.

Explication de notre demande insistante (cf les remarques du groupe UPG à propos du vote du Contrat de Développement Territorial  au Conseil municipal du 2 Juillet)

La prévision, optimiste, de l'unique gare à l'est de Saint-Quentin, vers 2030, est déjà un scénario qui risque de  décourager l'installation ou le maintien d'entreprises.  Pour éviter, ou limiter, ce risque, le groupe UPG souhaite que le chantier de la tangentielle Ouest (TGO), associé aux échéances prévues dans le Contrat de Développement Territorial (Transports en site propre-TCSP-, notamment)  soit au plus vite étudié et mis en œuvre afin de permettre à l'agglomération, donc aux habitants de ses sept et bientôt douze communes de vivre dans une agglomération qui soit un territoire innovant  à la hauteur de ses entreprises et de ses habitants et non une cité dortoir.

Jean-Loup Carriat