Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 novembre 2018

Réactions aux slogans qui couvrent nos panneaux associatifs

Le mercredi 15 Novembre à 20h30 une "soirée décodeurs de l'Europe" est organisée à Montigny.banner-site-decodeurs.png

Elle est bienvenue … Pourquoi ?

Vous avez certainement vu fleurir sur les panneaux d'affichage associatifs de Guyancourt quelques slogans sur les méfaits de l'UE : ils seront justement "décodés" lors de cette soirée.

Ces affirmations données sans preuve sont de la désinformation, terme souvent traduit par "fakenew " ! Nous savons que ces slogans seront de plus en plus nombreux et répétés quand la campagne pour les élections européennes (en mai 2019) commencera officiellement . Il est certes plus facile de répéter ces petites phrases qui détruisent que d'argumenter et pourtant ce n'est pas la répétition qui est signe de vérité !

Chacun de nos lecteurs connaît l'engagement européen du Mouvement Démocrate : nous avons toujours été, non des "béats européens", mais des européens convaincus que l'UE n'est pas LE problème mais LA solution : qui peut oser dire et croire que les grands défis européens et mondiaux auxquels nous sommes et serons confrontés s'arrêteront à nos frontières et seront résolus par la France, seule ?

Il n'est pas aujourd'hui question de commencer la campagne des Européennes, mais nous ne pouvons pas laisser dire et afficher n'importe quoi sans réagir !

Quels slogans pouvons-nous lire en ce moment sur nos panneaux associatifs? En voici deux

1 "L'Europe veut la fin de nos services publics" … Vraiment ?

Le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne confère aux autorités nationales, régionales et locales un "large pouvoir discrétionnaire (...) pour fournir, faire exécuter et organiser les services d'intérêt économique général [les termes différent selon les états d'où le terme général de "Service d'Intérêt économique général" (SIEG) ]d'une manière qui réponde autant que possible aux besoins des utilisateurs". Les termes en italique sont extraits du Traité sur le fonctionnement de l'UE

Donc, l'UE ne se prononce et n'interfère, ni sur les choix des services publics, qui sont laissés à l'Etat, ni sur leur organisation; ce sont les échelons locaux qui ont pour mission de les mettre en place pour répondre aux besoins des citoyens : ceci explique les disparités géographiques, sociales et culturelles que l'on trouve dans l'UE et même dans notre pays.

Le droit européen pose néanmoins la nécessité de garantir un niveau élevé de qualité, une sécurité et une accessibilité, une égalité de traitement et un accès universel pour les services publics. Ils sont reconnus comme nécessaires à la cohésion sociale et territoriale de l'Union" (source, Commission européenne et Traité sur le fonctionnement de l'UE)

2 L'UE favorise l'évasion fiscale… Vraiment ?

La collecte de l'impôt et la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales relèvent des compétences des Etats.

Cependant, nous savons que l'optimisation fiscale des entreprises coûte entre 50 et 70 milliards d'euros aux citoyens européens chaque année.

Les récents scandales, tels que les "Panama Papers" et les "Paradise Papers", ont mis en lumière des pratiques que les citoyens ne peuvent plus tolérer. L'évasion fiscale, cela veut dire moins de recettes pour les États membres et donc moins d'investissements dans les infrastructures, la protection sociale ou les services publics. Les citoyens réclament à juste titre plus de transparence fiscale

 L'Union européenne a déployé depuis 3 ans un arsenal de lutte contre l'optimisation fiscale sans précédent : nous n'avons pas oublié la décision imposant à Apple de rembourser 13 milliards d'euros d'impôts non payés.  Cette société payait moins de 1 % d'impôts sur ses profits en Irlande pour ses activités européennes. La Commission lui a demandé de verser 13 milliards d'euros d'impôts impayés à l'État irlandais sur la période 2003-2013. De nombreuses autres enquêtes de ce type ont, soit déjà été conclues (sur Fiat et Starbucks, par exemple) ou sont en cours (Amazon, Engie, Ikea).

 Par divers moyens, notamment informatiques, la législation de l'UE permet la coopération  entre États- membres et les échanges d'informations entre les autorités fiscales nationales de ses États.

L'Union européenne a aussi mis en place un « bouclier anti-fraude fiscale » qui interdit les pratiques les plus courantes utilisées par les entreprises pour échapper à l'impôt, comme le transfert de bénéfices d'une filiale à une autre pour des raisons fiscales.

En avril 2016, la Commission européenne a également proposé de rendre publiques, c'est-à-dire accessibles à tous les citoyens européens, les données d'imposition des multinationales actives en Europe. Elles devront publier pour chaque pays le montant des bénéfices réalisés et des impôts payés. Chaque citoyen pourra vérifier le montant des impôts payés par les grandes multinationales dans leur pays. Cette obligation de rendre des comptes pays par pays constitue une avancée sans précédent pour la transparence fiscale : l'Union européenne est la première juridiction au monde à le proposer !

La proposition d'avril 2016 prévoit également que les multinationales publient leurs informations d'imposition dans les « paradis fiscaux », c'est-à-dire les pays qui ne respectent pas les normes internationales de bonne gouvernance dans le domaine fiscal. Cela permettra de voir si une entreprise déclare beaucoup de bénéfices dans un paradis fiscal, alors que son activité y est faible. Les États-membres de l'Union européenne ont adopté en décembre 2017 la toute première "liste noire" de 17 pays considérés comme des paradis fiscaux. Elle est complétée par une "liste grise"  de 47 pays qui, pour ne pas figurer sur la "liste noire", se sont engagés à changer leurs pratiques fiscales. (Source "les Décodeurs de l'Europe")

Le travail de lutte contre la fraude et l'évasion fiscale est donc une priorité de l'Union. Elle veut aller plus loin, et continue à faire de nouvelles propositions dans ce sens. On est donc loin de "L'UE favorise l'évasion fiscale" !

Comment un état peut-il lutter seul contre l'évasion fiscale qui ne connaît pas de frontières ? Dire que des mesures strictement nationales supprimeront l'évasion fiscale est pure utopie : les défis sont mondiaux, comment réclamer "l'indépendance" nationale dans ce contexte ?

Vous voulez décoder ces idées fausses, ces rumeurs et ces fantasmes qui circulent régulièrement et que vous voyez déjà apparaitre ou réapparaître dans notre commune ?

C'est simple:

les "Décodeurs de l'Europe" seront à Saint-Quentin le jeudi 15 Novembre de 20h30 à 22h30 à la Maison Louis Jouvet, 4 Place Jacques Cœur, à Montigny le Bx (Quartier de la Sourderie)

Ils  répondront à vos questions, celles que vous vous posez et/ou que vous entendez autour de vous; ils expliqueront ce qui constitue la réalité et parfois la complexité des politiques européennes.

Avec eux seront présents la représentation de la Commission européenne à Paris, le Mouvement des Jeunes Européens, la Maison de l'Europe des Yvelines et le Mouvement européen des Yvelines qui, par son antenne de Saint-Quentin-en-Yvelines organise cette soirée.

Le Mouvement Européen est transpolitique, ses membres appartiennent à tous les partis politiques (non europhobes) ou pas, et donc le MoDem n'est pas l'organisateur de cette soirée : elle rassemble tous ceux qui désirent décrypter les fantasmes sur l'UE qui commencent de nouveau à circuler !

Voir les renseignements pratiques sur cette soirée ci-dessous (l'inscription est recommandée, mais non obligatoire)

decodeurs-MEF-affiche.png

24 septembre 2018

Conseil municipal du 24 septembre

Si vous avez lu la tribune "Unis pour Guyancourt" (UpG) du dernier "Guyancourt Magazine", au sujet du Conseil municipal, vous avez lu ceci:    conseil municipal Guyancourt, Guyancourt en mouvement

Assister au Conseil Municipal ?

Cela pourrait être une résolution de rentrée ! Ouvert à tout citoyen, il permet d'avoir un regard sur l'action des élus et leurs décisions prises pour notre ville, donc pour chacun de nous. Pourtant l’assistance reste toujours faible. Certes, les interventions du public lors des délibérations sont interdites, mais il est en droit de demander des explications, dès la fin de la séance. Le Conseil a-t-il lieu trop tôt (18h30) ? C'est certainement un inconvénient déjà soulevé par UpG, pour les administrés comme pour des élus. Le prochain Conseil Municipal se tiendra le 24 septembre, à 20h A son issue, vous pourrez rencontrer les élus UpG et échanger avec eux. Devenez acteur de la vie locale !

Attention, exceptionnellement, ce conseil aura donc lieu à 20h  et non à 18h30 comme c'est le cas habituellement !

14 septembre 2018

Les élus MoDem du Conseil régional en visite à Guyancourt

Ils parcourent l'Ile de France pour rencontrer les porteurs de projets et évaluer les dispositifs régionaux votés depuis le début du mandat. Ce 10 septembre, la visite des élus était centrée sur les Yvelines.                                                         modem du conseil régional,guyancourt  en mouvement

A Montesson, le matin, ils ont échangé avec l'Association "Plaine d'Avenir 78" sur la préservation de la plaine maraîchère et l’éradication des dépôts sauvages et avec le maire de cette commune sur la réalisation de l’extension de la digue de Montesson et la création d’une zone de compensation humide, actions soutenues par le conseil régional pour une livraison en 2019 ou 2020.

La matinée s'est terminée par une mise au point avec la députée MoDem de la 7éme circonscription des sujets relatifs au territoire et pour lesquels l’action de la région peut être déterminante. Ils ont également abordé le vote récent de la Loi Avenir professionnel qui octroie de nouvelles compétences aux régions sur les sujets d’orientation.

modem du conseil régional, guyancourt  en mouvementLa grande partie de après-midi fut consacrée à Guyancourt où un groupe de saint-Quentinois les attendait au SQY Cub, incubateur d’entreprise de Saint-Quentin-en-Yvelines. En compagnie de Jean-Noël Barrot et de Bruno Millienne, députés des Yvelines, et en présence de Jean-Michel Fourgous, président de Saint-Quentin-en-Yvelines, les élus ont ainsi apprécié le fonctionnement de cet incubateur et échangé avec de jeunes créateurs d’entreprises sur leurs projets. Cet outil structurant de la stratégie du territoire en matière d’innovation a bénéficié d’un soutien régional en 2016. Plus de détails sur SQY Cub ICI        modem du conseil régional, guyancourt  en mouvement

A quelques jours de la Ryder Cup, la visite au Golf national qui accueillera la Ryder Cup 2018 et les Jeux Olympiques 2024 était incontournable, d'autant plus que la région a subventionné le projet en soutenant la fédération Française de Golf . modem du conseil régional, guyancourt  en mouvementFaire le tour de ce site exceptionnel par ses dimensions, en pleine effervescence pour achever les installations prévues fut un vrai plaisir, d'autant plus que le soleil était de la partie !

modem du conseil régional, guyancourt  en mouvement

Pour plus de renseignements sur la Ryder Cup, le site est ICI

La journée s’est achevée au Château de la Madeleine à Chevreuse, siège du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, pour une découverte et une présentation de ce Parc qui fédère depuis 1985 un nombre croissant de communes afin de préserver les espaces naturels du territoire et d’en conserver toute la beauté. Deux de nos communes de Saint Quentin en font partie, Voisins et Magny-Les-Hameaux. Voir ICI les visites organisées par ce Parc pour les journées du Patrimoine.           modem du conseil régional, guyancourt  en mouvement                                    

D'ici la fin de l'année 2018, les visites de terrain  auront conduit les élus MoDem du Conseil régional  dans la totalité des départements franciliens.

 

 

 

 

06 juillet 2018

Conseil municipal du 3 Juillet

Deux points des sujets débattus ce 3 Juillet au Conseil Municipal sont à noter plus particulièrement :       conseil municipal.jpg

-Au nom des élus d'Unis Pour Guyancourt (UpG) Jean-Loup Carriat avait envoyé une "question orale" à Mme Le Maire quelques jours avant le Conseil Municipal * :"Pouvez vous indiquer au Conseil Municipal le calendrier prévisionnel d'installation de la fibre optique à Guyancourt, quartier par quartier" ?

*Une question orale" est envoyée quelques jours avant le Conseil; la réponse est donnée oralement à la fin du Conseil et n'est suivie d'aucun débat, ce qui ne permet pas d'approfondir .

Finalement,  pratiquement, aucune autre précision nouvelle n'a été donnée en complément de l'article du Guyancourt Magazine n° 526, d'Avril 2018, "Guyancourt ville branchée". Notre commune et Montigny sont en retard (aucune des deux n'est en cause). Les travaux sont longs car ils nécessitent l'accord des syndics d'immeubles, et ce, un par un.

Tous les quartiers devraient être fibrés en 2020 : donc, pas d'avancées sur ce sujet (au moins dans les annonces faites ce 3 juillet) depuis le mois d'Avril !

-Les trois élus d'opposition ( liste UpG), se joignent à un élu de la majorité qui regrette que les comptes rendus du conseil municipal ne donnent pas les détails des débats, des interventions et des réponses, sans forcément restituer tout, mot à mot. Cela permettrait un peu plus de transparence dans le suivi de la vie municipale.

Le prochain conseil municipal aura lieu après les vacances scolaires.

Guyancourt en Mouvement vous souhaite un très bel été.          

bonnes vacances.jpg

05 juillet 2018

Enquête publique ligne 18, demande d'autorisation environnementale

Le délai est court pour répondre à cette enquête, mais c'est encore possible ! enquête publique ligne 18, guyancourt en mouvement

Une enquête publique relative à la demande d'autorisation environnementale concernant la création et l'exploitation de la ligne 18 du réseau du Grand Paris Express est ouverte jusqu'au 10 Juillet inclus.

Le dossier est complexe, mais les études d'impact sont présentes; le dossier est là... la communication autour ? Le règlement sera sauf !

Les lieux et horaires de consultation de l'enquête sont sur le site (Mairies de Versailles et de Magny-les-Hameaux) ou directement par voie électronique sur le site .

Le lien est ICI

 

21 juin 2018

Un an à l'Assemblée Nationale: quel bilan et quelles perspectives pour nos 3 députés MoDem ?

Vous voulez (mieux) connaître les trois députés MoDem des Yvelines ( Michèle de Vaucouleurs, Jean-Noël Barrot et Bruno Millienne),  et leur chef de groupe , Marc Fesneau, à l'Assemblée Nationale, vous désirez comprendre les raisons d'un vote, ou l'abstention, ou le refus de vote, échanger sur l'actualité .. alors, nous vous donnons rendez-vous le 25 Juin à marc fesneau,députés modem,invitation 25-06-1819h, à St Germain-en-Laye, salle des Rotondes, place des Rotondes.

 

Nous serons heureux de vous retrouver, l'invitation est ICI

06 juin 2018

Quelques leçons à tirer du vote de la loi EGALIM

Le projet de loi issu des Etats Généraux de l’alimentation a été voté cette semaine à l’Assemblée Nationale en première lecture. photo 20mn.jpg

Vous n'avez peut-être pas compris le choix du vote des députés, non seulement du groupe MoDem, mais de la plupart des groupes de l'Assemblée Nationale.

Voici quelques explications et, plus largement, quelques "leçons" à tirer du vote de cette loi, alors qu' il ne reste dans le débat médiatique que la question du Glyphosate.

Les débats qui ont duré 8 jours (et 8 nuits) nous ont conduits à créer le socle d’une nouvelle vision pour l’agriculture :
Nouveau schéma commercial qui engage producteurs, distributeurs et consommateurs,
 Développement de la qualité et territorialisation de notre alimentation,
Réduction des produits phytosanitaires et amélioration du bien-être animal....

Le texte complet de ces explications de Marc Fesneau, Président du Groupe MoDem à l'Assemblée Nationale est ICI               

Marc fesneau député.png

Crédits photo quotidien 20 Minutes

 

 

09 mai 2018

Mois de Mai 2018

S'il y a un mois riche en rappels, c'est bien le mois de Mai et celui de cette année ne fait pas exception !                                                 rappel.jpg

Bien sûr, chacun pense au 50éme anniversaire du mouvement social et étudiant de "Mai 68" (crédits photo Agora Vox)

mai 68.jpg

C'est aussi le "8 mai" (2018) qui rappelle le 73éme anniversaire de la reddition sans condition des armées nazies. Ce jour permet de nous souvenir de tous ceux qui périrent, victimes de l'idéologie barbare. C'est aussi la victoire de la démocratie et des valeurs humaines.

Le 8 mai nous rappelle que la paix est bien fragile et que l'Union européenne est le meilleur rempart contre la guerre ! (photo : commémoration du 8 mai à Guyancourt)    

8 mai 2018-Guyancourt-1.jpg

Le 9 mai, c'est la Journée de l'Europe dans l'ensemble des pays européens. Cette journée commémore la déclaration Schuman du 9 mai 1950. 

Cinq ans après la fin du conflit, le 9 Mai 1950, sur proposition de Jean Monnet, Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français, a su convaincre l’Europe de la nécessité vitale de s’unir en créant de véritables liens entre ceux qui se sont déchirés tout en cherchant  des intérêts communs. C'est la mise en commun des productions française et allemande de charbon et d’acier, l'acte de naissance de la construction européenne qui vise à assurer la paix en Europe.      

déclaration schuman 2.png

   

Mai, c'est aussi le 70 éme anniversaire du "Congrès de l'Europe" qui réunit plus de 700 participants à La Haye entre les 7 et 10 mai 1948 afin de poser les bases morales et politiques de la construction européenne.    (crédits photo Wikipédia)          

congrès europe 1948 wikipedia.png

Ce jour de l'Europe est pour nous, l'occasion de rappeler notre détermination à prendre part à la construction d'une Europe solidaire, unie, au service de la pais durable dans le monde, de la promotion du progrès économique et social des peuples, du développement durable, du renforcement de la cohésion et de la protection de l'environnement

« A l’approche d’une année décisive pour l’Union européenne, il est indispensable qu’une parole politique vraie, sincère soit portée, au sein de chacun des Etats membres, pour redire aux peuples ce qu’est l’Europe, les grandes avancées que la construction a permises et tracer avec eux, la voie à emprunter pour une Europe davantage conforme à leurs attentes » .

« Il y a certes des choses à améliorer, des sujets qui n’ont pas été traités, des imperfections dans ce qui a pu être fait, mais l’Europe souffre indéniablement de la tendance des responsables politiques nationaux à rejeter sur ses institutions la faute de leurs propres manquements. Elle en souffre, souvent de manière injuste. Ce 9 mai est l’occasion de lui rendre justice et de redire notre attachement à la construction démocratique d’une Europe unie et solidaire » . (Extrait du Communiqué du MoDem 78 pour la journée de l'Europe 2018)

 

16 avril 2018

Vote du budget municipal 2018 à Guyancourt

Le conseil municipal du 6 avril a présenté un budget de fonctionnement légèrement en baisse (1,2%).  Cette baisse est composée pour moitié d’une baisse de 0,6% des frais de budget 2018 guyancourt,guyancourt en mouvementpersonnel et charges assimilées.

Si nous validons le principe d’économie, son caractère minime et surtout les explications que nous avons obtenues au moment du rapport d’orientation budgétaire (ROB) nous laissent sceptiques quant au principe de cette baisse. En effet, il nous a été répondu, par exemple, que la baisse affichée des effectifs de police en fin d’année,  était due à un décalage du recrutement sur le début d’année et que la mairie optimisait sa "masse salariale" en décalant les comblements d’emplois.

Notre vision est que la Mairie n’a pas vraiment engagé une réflexion d’économie de fonctionnement en se cachant derrière une priorité donnée aux services. Certes les recettes fiscales augmentent, c’est, entre autres choses, dû à la dernière augmentation des taxes faite en 2016, ce qui les rends adeptes du « toujours plus » de dépenses.

C’est encore pire pour l’investissement : ils se sont lancés dans une politique (frénésie ?)  de grands travaux : acquisition des terrains de l’INRA à la Minière, Mail des Saules, Place du marché, salle des arts martiaux, ...

Pour tout réaliser, ils ont présenté un compte équilibré en faisant appel à l'emprunt sur l’année de 6,7M€. Pour mémoire, la ville doit déjà 7,2M€ au 31 décembre 2017. Cette somme de 6,7M€  sera, nous l’espérons, diminuée de dotations d’investissements demandées.

Nous pensons que les investissements pourraient être étalés dans le temps et donc priorisés (exemple, Place du marché)  plutôt que financés par l’augmentation de la dette.

Nous nous sommes exprimés contre ce budget en augmentation globale tout en donnant notre accord sur le montant versé aux associations.

 Jean-Loup Carriat

Conseiller Municipal

28 mars 2018

En hommage !

Nous nous joignons à l'hommage national rendu aujourd'hui par le pays au Colonel Arnaud Beltrame, à Hervé Sosnet, Christian Medvès, Jean Mazières. Notre pensée va aussi aux familles et blessés lors de cet attentat. guyancourt en mouvement, hommage

Ces drames nous rassemblent, tout comme le meurtre de Mireille Knoll assassinée par antisémitisme.

Ce n'est pas seulement une ville, un département, un pays, une communauté qui est touchée, c'est toute notre humanité.

Au milieu de ces drames qui sont la négation de l'Humain, le geste du Colonel Beltrame nous rappelle qu'au-delà de la haine, il y a le courage, l'engagement et le Bien. Comme souvent dans ces moments,  les mots n'ont pas grand sens, mais "MERCI" pour le rappel de ces valeurs est peut-être le résumé de notre pensée et la raison de continuer à espérer.