Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 décembre 2020

#TousAntiAbstention …3

Ensemble, luttons contre l'abstention !           auxurnescitoyens.jpg

Deux notes sur ce thème ont été publiées récemment sur ce blog, mais il est vrai qu'il nous tient à cœur et qu'une réflexion est utile pour comprendre les causes de l'abstention, ce qui permettrait de lancer le chantier sur les moyens de la limiter.

Notre dernière note faisait allusion à une lettre du député de la 2éme circonscription des Yvelines, Jean-Noël Barrot, qui se terminait par cette conclusion: "Aux urnes, citoyens !" 

Il lance maintenant une grande consultation sur ce sujet avec l'objectif de porter des propositions de nature à redonner du sens au vote et à moderniser nos procédures électorales.

Vous trouverez cette consultation, ouverte à toutes et tous, en suivant ce lien ICI

Vous pouvez aussi écouter l'annonce de cette consultation par Jean-Noël Barrot sur cette vidéo ICI

tous aux urnes.png

24 novembre 2020

#TousAntiAbstention

Novembre 2020 aux États-Unis, les élections se sont tenues malgré 100 000 mille cas de contaminations par jour. Quel que soit le vainqueur, elles ont eu lieu et le record de votants dans l'histoire américaine a été battu. Il s’agit du plus fort taux de participation enregistré depuis 1960, 61,8%.

abstentions-municipalesd.jpgMars 2020 en France, le premier tour des élections municipales a eu lieu avec le respect de toutes les précautions nécessaires pour garantir la sécurité sanitaire. Le taux d’abstention a atteint 44,6% au premier tour et 41,6% au deuxième tour qui, pour rassurer les électeurs, avait été reporté au mois de juin.

N’est-il pas temps de se poser la question d’un changement d’expression du vote ? Actuellement, toutes les conditions sont réunies pour fragiliser la Démocratie. C’est pourtant par des temps troublés comme ceux que nous traversons que nous attendons qu’elle s’exprime.  

La modernisation des procédures relatives au vote des citoyens peut être une solution pour obtenir une meilleure participation.

Aujourd’hui, la seule façon de s’exprimer en dehors de l’isoloir est le vote par procuration. Mais il reste à la marge même si son utilisation a été légèrement facilitée pour le 2ème tour des élections municipales, en juin 2020.

Parmi ces procédures, le vote par correspondance (abandonné en France en 1975) et l’instauration du vote par internet donneraient une représentation plus large de la population.

Mais nos représentants politiques hésitent.

Et nous ? Sans doute sommes-nous partagés entre deux catégories d’électeurs : Ceux qui voient dans le rituel du vote actuel l’expression d’un engagement citoyen, un symbole fort de leur attachement à la République. Sans doute aussi sont-ils sensibles à la sécurité de l’isoloir qui garantit le secret du vote.  Et ceux pour qui le déplacement jusqu’au bureau de vote, l’attente, sont des contraintes qu’ils ne souhaitent pas subir. D’autres encore peuvent estimer que "peu importe la forme pourvu qu’on ait le vote".

Voilà un sujet dont nous ferions bien de nous saisir car il semble que, par les temps qui courent, la République ait davantage besoin de renouveau que de nostalgie, voire de passéisme.

 En complément, voici deux documents (Crédits Ministère de l'intérieur) qui illustrent le taux d'abstention dans notre pays à la même période, 1960 à 2020, ce qui permet la comparaison, et pour deux élections.

Celui de gauche, ci-dessous, est celui des élections municipales depuis 1959. (Le maire est pourtant celui qui, d'après les sondages, reste l'élu auquel les Français font encore le plus confiance). Même en tenant compte de l'effet "covid" en 2020, la courbe est ascendante.

Celui de droite, ci-dessous, est celui du 1er tour des élections législatives : même montée de l'abstention (sans covid en 2017), "multipliée par deux en 50 ans",  comme le titre le journaliste.

Et vous ? Électeurs, abstentionnistes, nous vous attendons nombreux pour échanger et débats.jpgdébattre sur cette question.

                                                           Mettons-nous en Mouvement !

 

Evolution abstention Veme republique  centre observation société.jpg

abstention au 1er tour legislatives depuis 50 ans.jpg

 

 

 

10 novembre 2019

"Le mur de Berlin appartient à l'Histoire"

L’Histoire s’écrit en majuscule lorsqu’elle nous surprend. « Je n’aurais jamais prévu ce chute mur berlin AFP.jpgsoulèvement populaire, pacifique en plus », reconnaît Jacques Delors, alors président de la Commission européenne. « C'est comme en 1848 ou en 1789, le peuple qui fait l'Histoire, et les hommes politiques comme moi qui courent après … » Interview de Jacques Delors le 12 novembre 1989. (Source Notre Europe, Institut J Delors)

La chute du mur (3,60 m de haut, 160 km de long et 300 miradors) a mis fin à 50 ans de séparation entre les deux parties de l'Allemagne, la République Fédérale d'Allemagne (la RFA) et la République Démocratique allemande (la RDA). (photo chute du mur, AFP)

Après la chute du mur de Berlin, l’ordre mondial hérité de la seconde guerre mondiale s’écroule. L’Allemagne se réunifie et une transition démocratique s’amorce en Europe de l’est, pacifique souvent, plus violente en Roumanie. L'effondrement des régimes communistes aboutit à une nouvelle recomposition territoriale, de nouvelles frontières délimitent de nouveaux états, engendrant de nouveaux conflits.

L'Allemagne connaît des difficultés économiques : elle ne peut aider l'Est. Helmut Kohl demande  l'aide de ses partenaires européens. François Mitterand  lui propose en échange de réaliser l'Europe politique : ce sera le traité de Maastricht en 1993.

L’Europe peut ainsi se tourner vers un autre défi d’envergure : la construction européenne, avec de nouveaux élargissements à l'est.

Des fractures et des clivages sont vite apparus, ceux dus au passé vécu des deux côtés du rideau de fer et du mur. Pourtant, s'il y a une leçon à retenir de ce 9 novembre 1989, c'est bien celle  qu'aucun mur ne peut résister à l'aspiration des peuples à la liberté et à la démocratie. "Le Mur de Berlin appartient à l'Histoire et nous enseigne qu'aucun mur qui exclut les gens et restreint la liberté n'est assez haut ou long qu'il ne puisse être franchi" (A. Merkel, originaire elle-même de l'ancienne Allemagne de l'Est communiste, la RDA)

 Trente  ans après  la chute du mur, abattu par des femmes et des hommes épris de liberté, le défi européen d'aujourd'hui et pour lequel "il convient de s'engager" (A. Merkel) est de continuer à poursuivre l'union, et donc de "bâtir des ponts et non des murs" (Marc Fesneau).

 Photos : La musique pour la liberté

 Le violoncelliste français, Gautier Capuçon  commémore le jour du 11 novembre 1989 où  Mstilav Rostropvitch a joué au pied du mur, à Checkpoint Charlie après avoir appris que mur tombait.

 Devant les ruines du mur, Rostropvitch joue "à la mémoire de ceux qui étaient morts pour la liberté" et pour "remercier Dieu d'avoir accompli un tel miracle" , ce qui lui laisse l'espoir de retourner en URSS d'où il avait été banni. (Source RTL)

Photos France-Allemagne .fr et Rostropvitch à Berlin ( source site Herodote)

soir à berlin hérodote.jpg

ballade pour la liberté (  france-allemagne.fr).jpg

16 septembre 2019

Journées européennes du Patrimoine à Saint Quentin

Comme chaque année auront lieu le w-e prochain (21 et 22 septembre), les Journées logo JEP.jpgeuropéennes du patrimoine : l'occasion de découvrir des sites inconnus ou méconnus que parfois nous voyons quotidiennement ... sans plus les voir. !

Pour découvrir le programme de ces deux jours sur Saint Quentin (Cinéma UGC, La Commanderie, le vélodrome, la Batterie....), il suffit de cliquer ICI

Si vous restez sur Guyancourt, plusieurs visites sont proposées (voir le site de la ville, ICI)

Bonnes découvertes !

 

24 mai 2019

L'Europe, une chance pour les femmes !

 

Cette expression est empruntée à la Tribune de Bruno Millienne, député de la 9éme circonscription des Yvelines.  

La dernière lettre N° 6 du Mouvement européen des Yvelines est parue ICI

03 février 2019

Partageons, échangeons, construisons

Pour partager, échanger et construire, le Mouvement Démocrate vous offre la possibilité de vous exprimer sur tous les sujets dans le cadre du Grand débat national, et ce, que vous dialogue.jpgsoyez adhérent, sympathisant, ou pas, mais désireux d'apporter votre pierre à l'édifice.

Nous souhaitons que Agoradem, cette nouvelle plate forme de contributions, soit l'occasion de tracer, ensemble, la voie d'une société ouverte aux autres, solidaire, humaniste et résolument tournée vers l'avenir.

agoradem imagejpeg.png

Rejoignez les contributeurs sur la plate forme agoradem en cliquant ICI

Pour mieux connaître nos points de vue et nos réactions sur l'actualité en quelques clics, sous forme de tweets, d'articles, de prises de positions à l'Assemblée Nationale, etc… (mais certainement pas sous forme de fake news propagées en boucle !), un nouveau site internet spécialement dédié à l'actualité est à votre disposition.

Vous pouvez le découvrir en cliquant ICI sur actualites.mouvementdemocrate.fr

A vos claviers et souris !

13 décembre 2018

Soutien à Strasbourg

Guyancourt en mouvement apporte tout son soutien à Strasbourg, ses habitants et ses visiteurs, nombreux en cette période de fêtes.                    bougie-deuil.jpg

Ville ouverte sur l'Europe et sur le monde, elle le restera car cela fait partie d'elle, de son histoire, mais elle doit déjà panser ses plaies.

Nous sommes scandalisés par les propos entendus et lus sur les réseaux sociaux prétendant que l'Etat français était à l'origine de cet attentat ! Quand ces mots dus à des propagateurs irresponsables se cachant derrière un lâche anonymat cesseront ils alors que des hommes sont morts, que d'autres sont blessés et que des familles sont éprouvées ?

 

Guyancourt en Mouvement

08 novembre 2018

Réactions aux slogans qui couvrent nos panneaux associatifs

Le mercredi 15 Novembre à 20h30 une "soirée décodeurs de l'Europe" est organisée à Montigny.banner-site-decodeurs.png

Elle est bienvenue … Pourquoi ?

Vous avez certainement vu fleurir sur les panneaux d'affichage associatifs de Guyancourt quelques slogans sur les méfaits de l'UE : ils seront justement "décodés" lors de cette soirée.

Ces affirmations données sans preuve sont de la désinformation, terme souvent traduit par "fakenew " ! Nous savons que ces slogans seront de plus en plus nombreux et répétés quand la campagne pour les élections européennes (en mai 2019) commencera officiellement . Il est certes plus facile de répéter ces petites phrases qui détruisent que d'argumenter et pourtant ce n'est pas la répétition qui est signe de vérité !

Chacun de nos lecteurs connaît l'engagement européen du Mouvement Démocrate : nous avons toujours été, non des "béats européens", mais des européens convaincus que l'UE n'est pas LE problème mais LA solution : qui peut oser dire et croire que les grands défis européens et mondiaux auxquels nous sommes et serons confrontés s'arrêteront à nos frontières et seront résolus par la France, seule ?

Il n'est pas aujourd'hui question de commencer la campagne des Européennes, mais nous ne pouvons pas laisser dire et afficher n'importe quoi sans réagir !

Quels slogans pouvons-nous lire en ce moment sur nos panneaux associatifs? En voici deux

1 "L'Europe veut la fin de nos services publics" … Vraiment ?

Le traité sur le fonctionnement de l'Union européenne confère aux autorités nationales, régionales et locales un "large pouvoir discrétionnaire (...) pour fournir, faire exécuter et organiser les services d'intérêt économique général [les termes différent selon les états d'où le terme général de "Service d'Intérêt économique général" (SIEG) ]d'une manière qui réponde autant que possible aux besoins des utilisateurs". Les termes en italique sont extraits du Traité sur le fonctionnement de l'UE

Donc, l'UE ne se prononce et n'interfère, ni sur les choix des services publics, qui sont laissés à l'Etat, ni sur leur organisation; ce sont les échelons locaux qui ont pour mission de les mettre en place pour répondre aux besoins des citoyens : ceci explique les disparités géographiques, sociales et culturelles que l'on trouve dans l'UE et même dans notre pays.

Le droit européen pose néanmoins la nécessité de garantir un niveau élevé de qualité, une sécurité et une accessibilité, une égalité de traitement et un accès universel pour les services publics. Ils sont reconnus comme nécessaires à la cohésion sociale et territoriale de l'Union" (source, Commission européenne et Traité sur le fonctionnement de l'UE)

2 L'UE favorise l'évasion fiscale… Vraiment ?

La collecte de l'impôt et la lutte contre la fraude et l'évasion fiscales relèvent des compétences des Etats.

Cependant, nous savons que l'optimisation fiscale des entreprises coûte entre 50 et 70 milliards d'euros aux citoyens européens chaque année.

Les récents scandales, tels que les "Panama Papers" et les "Paradise Papers", ont mis en lumière des pratiques que les citoyens ne peuvent plus tolérer. L'évasion fiscale, cela veut dire moins de recettes pour les États membres et donc moins d'investissements dans les infrastructures, la protection sociale ou les services publics. Les citoyens réclament à juste titre plus de transparence fiscale

 L'Union européenne a déployé depuis 3 ans un arsenal de lutte contre l'optimisation fiscale sans précédent : nous n'avons pas oublié la décision imposant à Apple de rembourser 13 milliards d'euros d'impôts non payés.  Cette société payait moins de 1 % d'impôts sur ses profits en Irlande pour ses activités européennes. La Commission lui a demandé de verser 13 milliards d'euros d'impôts impayés à l'État irlandais sur la période 2003-2013. De nombreuses autres enquêtes de ce type ont, soit déjà été conclues (sur Fiat et Starbucks, par exemple) ou sont en cours (Amazon, Engie, Ikea).

 Par divers moyens, notamment informatiques, la législation de l'UE permet la coopération  entre États- membres et les échanges d'informations entre les autorités fiscales nationales de ses États.

L'Union européenne a aussi mis en place un « bouclier anti-fraude fiscale » qui interdit les pratiques les plus courantes utilisées par les entreprises pour échapper à l'impôt, comme le transfert de bénéfices d'une filiale à une autre pour des raisons fiscales.

En avril 2016, la Commission européenne a également proposé de rendre publiques, c'est-à-dire accessibles à tous les citoyens européens, les données d'imposition des multinationales actives en Europe. Elles devront publier pour chaque pays le montant des bénéfices réalisés et des impôts payés. Chaque citoyen pourra vérifier le montant des impôts payés par les grandes multinationales dans leur pays. Cette obligation de rendre des comptes pays par pays constitue une avancée sans précédent pour la transparence fiscale : l'Union européenne est la première juridiction au monde à le proposer !

La proposition d'avril 2016 prévoit également que les multinationales publient leurs informations d'imposition dans les « paradis fiscaux », c'est-à-dire les pays qui ne respectent pas les normes internationales de bonne gouvernance dans le domaine fiscal. Cela permettra de voir si une entreprise déclare beaucoup de bénéfices dans un paradis fiscal, alors que son activité y est faible. Les États-membres de l'Union européenne ont adopté en décembre 2017 la toute première "liste noire" de 17 pays considérés comme des paradis fiscaux. Elle est complétée par une "liste grise"  de 47 pays qui, pour ne pas figurer sur la "liste noire", se sont engagés à changer leurs pratiques fiscales. (Source "les Décodeurs de l'Europe")

Le travail de lutte contre la fraude et l'évasion fiscale est donc une priorité de l'Union. Elle veut aller plus loin, et continue à faire de nouvelles propositions dans ce sens. On est donc loin de "L'UE favorise l'évasion fiscale" !

Comment un état peut-il lutter seul contre l'évasion fiscale qui ne connaît pas de frontières ? Dire que des mesures strictement nationales supprimeront l'évasion fiscale est pure utopie : les défis sont mondiaux, comment réclamer "l'indépendance" nationale dans ce contexte ?

Vous voulez décoder ces idées fausses, ces rumeurs et ces fantasmes qui circulent régulièrement et que vous voyez déjà apparaitre ou réapparaître dans notre commune ?

C'est simple:

les "Décodeurs de l'Europe" seront à Saint-Quentin le jeudi 15 Novembre de 20h30 à 22h30 à la Maison Louis Jouvet, 4 Place Jacques Cœur, à Montigny le Bx (Quartier de la Sourderie)

Ils  répondront à vos questions, celles que vous vous posez et/ou que vous entendez autour de vous; ils expliqueront ce qui constitue la réalité et parfois la complexité des politiques européennes.

Avec eux seront présents la représentation de la Commission européenne à Paris, le Mouvement des Jeunes Européens, la Maison de l'Europe des Yvelines et le Mouvement européen des Yvelines qui, par son antenne de Saint-Quentin-en-Yvelines organise cette soirée.

Le Mouvement Européen est transpolitique, ses membres appartiennent à tous les partis politiques (non europhobes) ou pas, et donc le MoDem n'est pas l'organisateur de cette soirée : elle rassemble tous ceux qui désirent décrypter les fantasmes sur l'UE qui commencent de nouveau à circuler !

Voir les renseignements pratiques sur cette soirée ci-dessous (l'inscription est recommandée, mais non obligatoire)

decodeurs-MEF-affiche.png

14 septembre 2018

Les élus MoDem du Conseil régional en visite à Guyancourt

Ils parcourent l'Ile de France pour rencontrer les porteurs de projets et évaluer les dispositifs régionaux votés depuis le début du mandat. Ce 10 septembre, la visite des élus était centrée sur les Yvelines.                                                         modem du conseil régional,guyancourt  en mouvement

A Montesson, le matin, ils ont échangé avec l'Association "Plaine d'Avenir 78" sur la préservation de la plaine maraîchère et l’éradication des dépôts sauvages et avec le maire de cette commune sur la réalisation de l’extension de la digue de Montesson et la création d’une zone de compensation humide, actions soutenues par le conseil régional pour une livraison en 2019 ou 2020.

La matinée s'est terminée par une mise au point avec la députée MoDem de la 7éme circonscription des sujets relatifs au territoire et pour lesquels l’action de la région peut être déterminante. Ils ont également abordé le vote récent de la Loi Avenir professionnel qui octroie de nouvelles compétences aux régions sur les sujets d’orientation.

modem du conseil régional, guyancourt  en mouvementLa grande partie de après-midi fut consacrée à Guyancourt où un groupe de saint-Quentinois les attendait au SQY Cub, incubateur d’entreprise de Saint-Quentin-en-Yvelines. En compagnie de Jean-Noël Barrot et de Bruno Millienne, députés des Yvelines, et en présence de Jean-Michel Fourgous, président de Saint-Quentin-en-Yvelines, les élus ont ainsi apprécié le fonctionnement de cet incubateur et échangé avec de jeunes créateurs d’entreprises sur leurs projets. Cet outil structurant de la stratégie du territoire en matière d’innovation a bénéficié d’un soutien régional en 2016. Plus de détails sur SQY Cub ICI        modem du conseil régional, guyancourt  en mouvement

A quelques jours de la Ryder Cup, la visite au Golf national qui accueillera la Ryder Cup 2018 et les Jeux Olympiques 2024 était incontournable, d'autant plus que la région a subventionné le projet en soutenant la fédération Française de Golf . modem du conseil régional, guyancourt  en mouvementFaire le tour de ce site exceptionnel par ses dimensions, en pleine effervescence pour achever les installations prévues fut un vrai plaisir, d'autant plus que le soleil était de la partie !

modem du conseil régional, guyancourt  en mouvement

Pour plus de renseignements sur la Ryder Cup, le site est ICI

La journée s’est achevée au Château de la Madeleine à Chevreuse, siège du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse, pour une découverte et une présentation de ce Parc qui fédère depuis 1985 un nombre croissant de communes afin de préserver les espaces naturels du territoire et d’en conserver toute la beauté. Deux de nos communes de Saint Quentin en font partie, Voisins et Magny-Les-Hameaux. Voir ICI les visites organisées par ce Parc pour les journées du Patrimoine.           modem du conseil régional, guyancourt  en mouvement                                    

D'ici la fin de l'année 2018, les visites de terrain  auront conduit les élus MoDem du Conseil régional  dans la totalité des départements franciliens.

 

 

 

 

30 décembre 2017

Très bonne année 2018

Que cette nouvelle année soit riche en moments de joie et de découvertes                                     

voeux et texte gem.jpg

 

                   

Guyancourt en Mouvement     logoGEM.JPG