Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 mai 2017

Résultat des élections présidentielles, second tour

A Guyancourt, Emmanuel Macron a obtenu 82,12% des suffrages exprimés, Marine Le Pen 17,88%. Le taux d'abstention est de 24%, et de 9,4 % pour les votes blancs et nuls.élections présidentielles 2017,guyancourt-en-mouvement

 Les résultats de ces élections dans notre commune sont donc plus favorables au nouveau Président que ceux obtenus au niveau national.    

Il faut bien-sûr tenir compte des électeurs qui se sont abstenus ou ont voté blanc ou nul. Leur colère a été entendue; ce sera là un des défis principaux du  quinquennat : reconstruire le pays et aider chacun à vivre dans ce monde du XXIème siècle. 

Parmi les électeurs qui ont voté en faveur d'Emmanuel Macron, tous ne lui ont pas accordé leur vote par adhésion. Cependant, ils ont exprimé le choix de la confiance en l'avenir et le désir que des solutions nouvelles soient apportées aux problèmes non réglés depuis des décennies.

Certes la tache est immense. Les Français doivent se mobiliser pour donner au nouveau Président et à son gouvernement les moyens d'engager ces changements car ce que nous avons évité ce 7 mai risquerait fort d'être incontournable dans cinq ans.  

C'est un parcours difficile que la France a choisi d'entreprendre, mais c'est aussi "un projet exigeant et généreux" pour lequel les Français ont opté. 

 

15 mars 2016

Loi El Khomri et chômage des jeunes : les propositions du MoDem

Malgré la perte de confiance des Français envers les partis politiques pour résoudre le chômage des jeunes, les idées du MoDem font figure de favori ; c'est ce que révèle le dernier sondage BVA réalisé les 11et12 mars dernier.   logo BVA.jpg

Les questions portaient, en particulier, sur la perception des Français et la mobilisation de la jeunesse contre le projet de loi sur le travail.

Le sondage dans sa totalité est ICI. On peut en tirer plusieurs enseignements, dont celui-ci:

Les Français ne font majoritairement confiance à aucun parti pour lutter contre le chômage des jeunes Globalement, on constate qu'aucune formation politique ne recueille un taux de confiance supérieur à 50%.

Cependant, des disparités existent :

Seules les formations de la droite et du centre, le Modem (34%), UDI (32%) et Les Républicains (30%), recueillent la confiance de 3 Français sur 10 sur le sujet.

Ces partis devancent nettement le FN (23% de confiance), Debout La France (22%) et les partis de gauche, dont le Parti de Gauche (22%), le PS (21%), EELV (20%) et le PCF (17%).

Comment expliquer ces chiffres qui accordent un peu plus de confiance aux partis centristes et en particulier au MoDem ?

La réponse est peut-être à chercher dans nos propositions, souvent répétées, mais toujours pragmatiques et proches des réalités du terrain.

Nos propositions dans les Yvelines :

La lutte contre le chômage des jeunes est une de nos préoccupations. Une réunion publique fut consacrée à ce thème en Octobre 2015. Voici quelques unes de nos propositions (Pour plus de détails, voir ICI)

-Privilégier l’apprentissage pour lutter contre le chômage des jeunes (70% des apprentis trouvent un emploi dans les 7 mois suivant la fin de leur formation)

-Innover en créant dans notre région un « label IDF » et des écoles de production, écoles-entreprises qui réussissent dans d’autres collectivités

-Créer ou développer, dès le collège, des « développeurs de l’apprentissage » chargés de mettre en relations employeurs, enseignants, parents, et jeunes

-Oser bousculer les contraintes administratives, oser la volonté politique.

Le groupe Centre et Démocrates de la région Ile de France porte ces demandes et des mesures sont déjà prises dans le "plan d'action pour l'apprentissage", donc contre le chômage des jeunes. (voir le site de la région)

Les propositions du MoDem national :

Commentant les mesures gouvernementales et le traitement social du chômage en augmentation, parallèlement à celle du nombre des contrats aidés, François Bayrou réaffirme que ce ne sont pas des primes qu'attendent les PME, mais une libération du temps de travail. Pour les chômeurs de longue durée, il préconise des mesures d'accompagnement, adaptées au cas par cas. Il ne suffit pas d'attendre le retour de la croissance et créer toujours plus d’emplois aidés à destination des jeunes : ce seront toujours de fausses solutions.

"Quant à l’apprentissage, incontestablement ce qu’il faut réussir en France, rien de ce qui a été annoncé [par le gouvernement] n’est à la hauteur. Il est urgent de transformer profondément son image et de mieux coordonner les temps en entreprise et ceux en établissement d’enseignement pour cesser de décourager trop d’artisans et de chefs de PME à engager des apprentis."

Ce sont des propositions concrètes que demande Robert Rochefort, député européen et Vice-président du MoDem, spécialiste de ces questions économiques et sociales.

Pour lutter contre le chômage des jeunes, le député européen soutient le développement de leurs compétences. Dans cet objectif,

"Il faut que tous les niveaux d’action – européen, national, local – et tous les acteurs – publics, privés ou issus de la société civile – participent à cet effort qui doit être collectif et ordonné. Il faut que les leviers d’actions que sont l’éducation, les stages, l’apprentissage, la formation tout au long de la vie soient activés ainsi que les instruments européens tels qu’Erasmus +, la Garantie pour la jeunesse ou encore EURES".

Le programme européen EURES a pour but de favoriser la mobilité des jeunes en les aidant à trouver un emploi, un stage ou un apprentissage dans un autre pays membre de l'UE et en aidant les employeurs à trouver les compétences dont ils ont besoin.

Dans un article du mois d'octobre 2015, Robert Rochefort appelle à la mise en place d'un "package global" pour l'emploi comprenant trois grandes propositions: un large repositionnement des frais de la formation professionnelle sur les personnes en rupture de contrat, une plus grande flexibilité sur les heures supplémentaires et un nouveau type de contrat de travail, le "contrat à droits progressifs" permettant à l’employé de bénéficier d’une indemnité progressive de sortie de l’entreprise, indexée sur son ancienneté, ce que ne contient pas le projet de contrat de travail du gouvernement.

En ce domaine aussi il faut savoir innover et construire un nouveau et large compromis économique et social équilibré et efficace.

Mais, que ce soit chômage des jeunes ou toute réforme politique conséquente et jugée indispensable pour le bien du pays, encore faut-il indiquer une direction claire : "vers quoi veut-on aller?" et "comment y va-t-on" ?

L'équipe Guyancourt-en-mouvement

Rappel: une rencontre-débat est prévue sur ce thème avec un proviseur de collège et un chef d'entreprise,  le 18 Mars à 20h, à la Villa Jean-Monnet, à Guyancourt (quartier Europe) : "Quelle Ecole pour quel avenir ?" Nous pourrons échanger sur ce sujet.

L'invitation est ICI

24 juin 2015

Pour une réforme du collège qui ne tire pas vers le bas !

Samedi 20 juin, à Vélizy, le Mouvement démocrate des Yvelines s'est encore une fois mobilisé pour un "collège de l'exigence" : appel-collège-de-l-exigence.jpg

Nous n’acceptons pas que l’égalité des chances se résume à la suppression de tout parcours d’excellence.

Nous serons présents Dimanche 5 Juillet au marché des Clayes et à Saint Quentin à la rentrée car notre mobilisation ne peut pas et ne veut pas s'arrêter avec les vacances scolaires.

En complément: Dans un communiqué, les "Immortels" disent pourquoi ils s'opposent à la réforme de la ministre de l'Éducation nationale.

http://www.lefigaro.fr/livres/2015/06/22/03005-20150622AR...

L'article des Nouvelles de Versailles du 24 Juin se fait l'écho de cette mobilisation : ICI

Pour rappel, voir notre note du 10 Juin sur ce blog

 

14 juin 2015

Concertation sur la ligne 18 du Grand Paris Express

 

Le 11 juin, à Magny les Hameaux, se déroulait la dernière réunion de concertation à propos de la ligne 18 du Grand Paris Express.    carte-GPE.jpg

 

Seule une petite salle avait été réservée alors que le public était venu nombreux. La moitié de l'assistance est restée dehors avec une retransmission par télévision.

 

Les communes de Voisins, Chateaufort, Magny les Hameaux, … étaient  représentées par leur maire, par des élus et par des associations.

 

La séance fut houleuse car, même si les habitants sont, dans l'ensemble, partisans du projet, la plupart ont contesté les modalités de concertation employées par la Société du Grand Paris, et surtout le tracé aérien de la ligne 18, voire, pour certains, le Grand paris Express lui-même. Ces contestataires ont fréquemment perturbé le déroulement de la soirée qui s'est terminée avec une heure de retard sur l'horaire prévu.

 

Voici quelques points à retenir en synthèse :

 

- le manque d’information et donc de concertation a été évoqué dans toutes les questions. Au terme "concertation", la Société du Grand Paris répond:" on vous dit tout " sous-entendu "de quoi vous plaigniez-vous" ? 

- Un exemple de réponse: " le décret de 2011 a fixé le cadre de travail du Grand Paris (nombre de gares, longueur du tracé aérien, …) donc des ajustements ne sont possibles qu'à la marge, sauf à recommencer toute la procédure ". Il faudrait donc en déduire que la demande d'une 2ème gare sur SQY, un changement de tracé, aérien ou souterrain, sont impossibles ! 

- Voisins a obtenu une réunion spécifique car c’est la seule commune où le tracé passe en souterrain sous de l’habitat ( résidence de la Bretonnière). La commune de Châteaufort pourra s'y joindre. La réunion doit être programmée en juin.

A suivre !

 

 Pour compléter:

 

Le site de la Société du Grand Paris, en particulier les pages concernant la ligne 18 qui a une gare à Guyancourt, soit une pour toute l'agglomération de  Saint-Quentin, une ville de 144 000 habitants et plus de 100 000 emplois, appelée à devenir une agglomération à 12 communes dans 1an1/2 .. et un métro automatique en 2034. Les entreprises sont très inquiètes pour leur avenir, donc pour les emplois !

Le site est consultable ci-dessous:

http://www.societedugrandparis.fr/presentation-ligne-18/l...

 

Jean-Loup Carriat

Viviane Boussier

 

 

 

08 janvier 2015

Condamnation de l'attentat contre le siège de Charlie Hebdo

Guyancourt-en-mouvement condamne avec force l’attentat perpétré au siège de Charlie Hebdo.charlie.jpg

Il porte atteinte au droit à la vie et à la liberté d’expression qui sont des valeurs fondamentales de notre démocratie.

S'attaquer à la presse, c'est s'attaquer à ce qui nous est précieux, la liberté de nous exprimer.

Nous pensons particulièrement aux familles des journalistes de Charlie Hebdo ainsi qu'à celles des forces de l’ordre.

29 novembre 2014

Schéma Régional de Coopération Intercommunale : notre avis

Notre dernière note du 23 Novembre vous invitait à découvrir le "rendu d'avis" réforme territoriale.jpgdu Mouvement Démocrate du 78 sur le projet du Préfet de Région concernant notre département, et en particulier, notre Communauté d'Agglomération.

Vous trouverez donc ce "Rendu d'avis " en cliquant ci-dessous

1ére partie 

2éme partie 

Sur Yvelines Premières : de 3'50 à 5'42: http://www.yvelines1.com/le-journal/journal-vendredi-28-n...

Sur TV Fil78 http://www.tvfil78.com/info/

Deux remarques et compléments:

-A propos du slide 14 concernant la proposition de notre Communauté d'agglomération "étendue" : le périmètre suggéré est celui d'une extension aux villes de Plaisir, Villepreux, Les Clayes, Maurepas et Coignières, mais aussi, pourquoi pas, à des communes de la Haute Vallée de Chevreuse qui appartiennent au Parc Naturel Régional, comme déjà deux de nos communes (Magny les hameaux et Voisins). Cela faciliterait aussi une ouverture sur le RER B que les Magnycois atteignent plus vite que la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines et qui fait partie de leur bassin de vie.

-Ce projet du préfet a été présenté le 28 Août, et après amendements, contre-projets, contre projets bis...doit être appliqué le 1er Janvier 2016. Seuls les conseils communautaires et municipaux en débattent et proposent d'autres schémas. Rien n'est prévu pour demander leur avis aux citoyens, pas même un seul débat sur le sujet. Décidément, la démocratie locale participative est la grande absente !

Le débat est ouvert, vous pouvez donner votre avis sur ce site. A vous !

interrogation.jpg

  

11 novembre 2014

Mission Rosetta

Un rendez-vous à ne pas manquer : Mercredi 12 Novembre, à 16h 30, à l'Observatoire des Sciences de l'univers, à Guyancourt.    rosetta.jpg

Philae, le module d'atterrissage de la sonde européenne Rosetta, doit se poser sur la comète 67P/T Tchouriomov-Guérassimenko, à plus de 500 millions de Km de la terre . Ce module voyage depuis 10 ans dans l'espace.

Ce rendez-vous sera suivi en direct ( avec le temps de transmission des données !), partagé et commenté par les chercheurs de l'Observatoire des sciences.

Adresse: 11 Bd Vauban, à Guyancourt

Sources: TVFIL 78 ( à partir de 16'20) http://www.tvfil78.com/78-le-journal-edition-du-lundi-10-...

             Article du Monde (l'image de cette page est extraite de cet article) :

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/11/11/mission...

A noter :  les actualités de l'Observatoire, dont celle du 10 Novembre qui nous apprend où sont allés les ballons lancés le jour de la Fête de la Science, il y a un mois.

http://www.latmos.ipsl.fr/index.php/fr/actualites

Si vous écoutez le reportage de TVFIl 78 du 10 Novembre, mais dans un autre domaine, une invitation de la Maison de la Poésie (Place Bérégovoy à Guyancourt), pour la soirée du 15 Novembre consacrée à un poète syrien, dans le cadre de la "Semaine des écrivains persécutés" (à partir de 4'45 dans le reportage)

Renseignements sur le site  : http://www.maisondelapoesie.agglo-sqy.fr/

 

 

24 octobre 2014

"Guyancourt dans la grande guerre"

C'est le titre d'une exposition qui se tient actuellement dans la salle d'exposition de la médiathèque Jean Rousselot (quartier de Villaroy). Vous avez jusqu'au 14 Décembre pour vous y rendre.                       exposition guyancourt, guyancourt-en-mouvement

Que vous soyez Guyancourtois (e) depuis peu de temps ou depuis plusieurs générations, découvrir notre histoire locale, deviner ce qu'étaient nos quartiers il y a cent ans est toujours une richesse. Le centenaire de la 1ére guerre mondiale sert de cadre à cette découverte ( photo, site de la mairie).

Jusqu'au 6 Novembre, on peut aussi découvrir l'exposition du sculpteur François Mayu qui présente ses œuvres inspirées de ses fouilles autour du "Chemin des Dames".

Bonne visite

 

29 septembre 2014

Horreur et barbarie

declaration droit homme.jpgGuyancourt-en mouvement est solidaire de tous les républicains qui dénoncent cet acte barbare qu'est l'assassinat d'Hervé Gourdel, assassiné parce que Français.

Notre devoir est de nous rassembler, sans condition de religion, d'étiquette politique, mais simplement parce que nous portons des valeurs intouchables dont celle de la dignité de l'Homme.

Ci-dessous la réaction du Mouvement démocrate des Yvelines:

http://mouvementdemocrate78.fr/2014/09/horreur-barbarie/ 

et celle de F Bayrou:

http://www.mouvementdemocrate.fr/article/ce-qui-se-joue-d...

 

24 septembre 2014

Une borne de la 2éme DB à Guyancourt

 

Dimanche 21 Septembre, une borne (commémorative, et non kilométrique)  de la 2éme DB (Division Blindée de Leclerc) a été inaugurée à Guyancourt, place du Préfet Erignac.

 

Quelle en est la signification ?

 

Le Débarquement des Alliés en 1944, et singulièrement celui des hommes de la 2éme DB de Leclerc le 1er Août, a fait naître une volonté de souvenirs et de mémoire chez les Français. Ils ont voulu matérialiser le passage de cette "Division Blindée" par des statues, des plaques, ou, comme à Guyancourt par des bornes. Elles montrent  les routes empruntées par la 2e DB pour chasser l'occupant nazi.

 

C'est Madame Le barbenchon, Maire de St Martin de Varreville, qui a installé la 1ere borne. C'est dans cette commune de la  Manche qui était dans le secteur d'Utah Beach que le Général Leclerc débarqua le 1er Août.  C'est la raison pour laquelle sur chaque borne se trouve la distance de la ville à St Martin de Varreville (pour Guyancourt, 529 km)  

borne 2éme DB, guyancourt-en-mouvement


Peu à peu, l'objectif de jalonner tout le chemin parcouru par la 2éme DB se concrétise : plus de 100 bornes sont maintenant installées (voir la carte ci-dessous).

https://maps.google.com/maps/ms?ie=UTF&msa=0&msid...


 

Avec le 70éme anniversaire de la libération, des villes du département des Yvelines  inaugurent aussi leur borne: près de nous, après Voisins le Bx en Août 2012, Versailles le 20 septembre 2014, c'est donc Guyancourt ce 21.

 

Ces bornes évoquent le "serment de Koufra" (voir photo).

borne 2éme DB, guyancourt-en-mouvement

 Koufra, une oasis libyenne, est la bataille qui fait entrer les Français libres de Leclerc dans la légende, mais aussi dans la guerre à coté des alliés, permettant ainsi aux Français "libres" de participer à la libération de leur territoire. Cette 1ere victoire est un symbole car c'est ce jour là que  Leclerc "jure devant ses hommes de ne déposer les armes que lorsque les couleurs françaises flotteront sur la cathédrale de Strasbourg. ".

 

 Au-delà de ces bornes, au-delà de cette page d'histoire, c'est un rappel de notre patrimoine national et guyancourtois qui est évoqué. Lors de la libération, notre ville est victime de  gros bombardements. L'aérodrome (se rappeler les noms des rues et du gymnase de l'aviation) est attaqué le 23 août. Cet aérodrome, était la base des avions de la Luftwaffe, l'aviation allemande, donc  un point stratégique vital, l'équivalent dans les airs, de la gare de triage de Trappes, sur terre. Des drames humains se jouent aussi dans notre commune avant sa libération.  Le 24 août, Jean Lanot-il avait 22 ans- et Roger Allviger-il avait 25 ans-, deux jeunes résistants, étaient fusillés  par les nazis au Bois-Robert. (source, site de la mairie de Guyancourt.

borne 2éme DB, guyancourt-en-mouvement

(photo Wikipédia) stèle de ces deux  résistants, dressée derrière le gymnase des Droits de l'homme, en allant vers Bouviers.

 

 Certes, cette inauguration est le moment de la "Mémoire", un rappel du passé, mais c'est aussi, parallèlement, celui de la vigilance, un moment de réflexion et de rassemblement. C'est aussi le besoin de se rappeler que la liberté et la démocratie sont des valeurs républicaines communes mais fragiles qui doivent rassembler tous ceux qui veulent se battre contre toute forme d'intolérance car, pour reprendre les mots de Pierre Perret: 

 

 Attention mon ami, je l'ai vue.

 

 Méfie-toi : la bête est revenue !

 

 C'est une hydre au discours enjôleur