Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 février 2018

Ligne 18... derniers rebondissements !

La ligne 18 arrivera bien dans les Yvelines, mais nous ne l'aurons pas pour les jeux de 2024 ! L'annonce initiale était 2030, nous restons sur cet agenda ! Mais il faudra trouver des fonds pour la financer et prévoir une réduction des coûts !                               ligne 18, Guyancourt en mouvement

Vous trouverez plus de détails dans les documents suivants :

un article du Parisien du 22 février ICI

un article qui replace la ligne 18 dans l'ensemble du Grand Paris Express ICI

Le croquis joint à cette note est extrait du site Actu.fr ICI

Et si vous désirez retrouver l'historique de cette ligne, TV 78 en rappelle les "rebondissements" ICI

05 février 2018

Ligne 18....suite !

Suite... mais certainement pas fin !                       ligne 18, guyancourt en mouvement

Dans une lettre datée du 30 janvier 2018, la ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé aux élus franciliens que le nouveau calendrier du Grand Paris Express serait connu après une période de concertation au mois de février, organisée autour de trois groupes de travail.... La décision finale pourrait être connue en mars prochain

De ces deux groupes de travail, un attire plus spécialement notre attention :  il sera chargé d'"identifier les solutions de renforcement et d'adaptations de dessertes qui seraient nécessaires en cas d'écarts entre les projets d'aménagement sur un territoire et la date de mise en service du métro automatique qui est techniquement possible.

En termes clairs, en lisant entre les lignes et en adaptant ce texte à Guyancourt, si le quartier prévu autour de la future gare est construit dans le délai prévu, donc avant la ligne 18, il faudra trouver des solutions pour le desservir !

La totalité de l'article est ICI

Suite fin mars ?

Crédits photos : Société du Grand Paris

21 janvier 2018

Difficultés pour la ligne 18 !

Décidément, la ligne 18 a bien des problèmes... !                           probléme.jpg

Le rapport de la Cour des comptes sur la Société du Grand Paris (ICI) n'est guère optimiste !

La Cour alerte sur le dérapage considérable du coût prévisionnel de ce projet, sur les risques financiers qui en résultent et sur la fragilité de la situation dans laquelle se trouve la SGP. La maîtrise des délais et des coûts semble à ce jour très compromise, rendant inatteignable l’amortissement complet de la dette en 2070. 

C'est aussi ce qu'a annoncé la Ministre des transports aux sénateurs : le calendrier du Grand Paris Express ne sera pas tenu en raison des dérapages financiers (voir l'article du Parisien du 18 Janvier, ICI)

Nous pouvons reprendre à notre compte les remarques et questions du député (MoDem) de la 2éme circonscription des Yvelines ( soit une partie de Versailles et de l'agglomération saint-quentinoise) posées à Didier Migaud, Premier Président de la Cour des Comptes,  au cours de son audition : comment expliquer cette dérive budgétaire, en particulier le chiffrage du nombre de gares ?

Pourtant dans cette partie de son tronçon, la ligne 18 ne traverse pas un territoire désert, mais relie des pôles majeurs, Saclay et Saint Quentin ! La Société du Grand Paris a laissé entrevoir la date de 2024 aux entreprises qui ont programmé leurs investissements et financent le projet, sans compter les 6 000 logements prévus : on comprend aussi la colère des élus !

Le plaidoyer du député de la 2éme circonscription est ICI ou

https://www.youtube.com/watch?v=mydt72lEhg4&feature=y...

Le coup de grâce semble être l'annonce de ce jour: la France retire sa candidature à l'Exposition universelle de 2025, les raisons évoquées étant, elles aussi, financières.

A suivre !

 

16 octobre 2017

Mobilisation ligne 18

De nombreux élus, Sénateur, Député, Conseillers régionaux et départementaux, ligne 18-7.jpgMaires, conseillers communautaires et municipaux des Yvelines et de l'Essonne étaient présents ce lundi 16 Octobre pour demander au gouvernement de ne pas laisser nos territoires en dehors de la ligne 18.

Appuyés par le monde économique, les représentants des entreprises et les habitants de ces territoires, ils ont parlé d'une seule voix  pour rappeler que des transports répondant aux demandes de constructions de logements, aux besoins économiques, en un mot, à l'avenir du cluster de Saclay et de ses habitants sont "une nécessité vitale" comme a conclu Mme  Kollmannsberger, Présidente de l'agglomération SQY par intérim (photo ci-dessus).

La date de 2024 (arrivée des JO) est dans tous les esprits, soit demain ! Tout le monde peut comprendre les difficultés financières : peut-être une solution intermédiaire, moins coûteuse et plus rapide à mettre en œuvre  pourrait-elle être étudiée en liaison avec la Tangentielle Ouest, ... toujours repoussée et toujours attendue ?

A suivre , mais sans relâcher la mobilisation.

ligne 18-4.jpg                            

ligne 18-6.jpg

12 octobre 2017

Mobilisation pour sauver la ligne 18

Notre dernière note nous alertait sur le devenir de la ligne 18 et annonçait une action pour démontrer notre détermination à la sauver dans sa partie yvelinoise.       carte-métro-grand-paris.png          

Cette action aura lieu le Lundi 16 Octobre, à 12h

Accès au site de la future gare de St Quentin/Guyancourt rue Georges Guynemer (voir document joint ci-dessous).

Sur ce sujet, voir aussi l'article du quotidien Le Monde (ICI) qui rappelle la lettre de Valérie Pécresse au Préfet d'Ile de France pour le mettre en garde contre "l'impact catastrophique" de cette décision [que la ligne 18 ne  desserve pas les Yvelines]

action-ligne 18-16 octibre.jpeg

 

06 octobre 2017

Ligne 18 .. des craintes

Nous pensions que l'arrivée des Jeux Olympiques à Paris, la présence de sites olympiques à Saint-Quentin et Versailles allaient accélérer l'arrivée de la ligne 18 du Grand Métro et donc l'unique gare de l'agglomération prévue à Guyancourt : au lieu de 2030, nous allions gagner six ans !  ligne 18, guyancourt  en mouvement

Et pourtant il est à craindre que Saint-Quentin et les Yvelines restent en dehors de ce plan !

Les élus, les entreprises montent au créneau et se mobilisent.

Plus de renseignements dans les documents joints:

L'agglomération qui ouvre une pétition sur ce sujet: ICI ( pas besoin d'être une entreprise pour valider la signature !)

la ville de Guyancourt ICI

L'hebdomadaire "Toutes les Nouvelles" du 4 Octobre : ICI et ICI

 

 

 

16 avril 2016

La ligne 18 et l'enquête publique : réunion du 14 Avril à Guyancourt

L'enquête publique sur la ligne 18 est bien en cours. Commencée le 21 mars, elle se ligne 18, Guyancourt en mouvementterminera le 26 Avril. Peut-être avez-vous attendu, comme beaucoup d'habitants semble-t-il, la réunion publique du 14 avril à Guyancourt pour faire le point sur l'avancée de ce dossier afin de répondre en toute connaissance des faits et des propositions.

Cette réunion a donc eu lieu au Pavillon Waldeck- Rousseau, qui a fait le plein, mais elle était la seule réunion organisée par la Commission d'enquête publique sur notre secteur; les Vicinois, les Castelfortains, les Villebaclais étaient peut être plus nombreux que les Guyancourtois et les Ignymontains, en tout cas, ils étaient plus nombreux à exprimer leur mécontentement!

Voici les principaux points abordés pendant cette réunion publique, tous n'étant pas majoritaires.

  • La concertation menée depuis le début est une "fausse concertation", ce qui était déjà notre impression après la réunion du 11 Juin 2015 à Magny (voir notre note du 14 Juin 2015 ICI)
  • L'expertise des citoyens n'est nullement prise en compte, or, font ils remarquer, ils sont aussi capables de monter des dossiers comme le montrent les exemples plusieurs fois donnés à propos des études d'impacts sur le bruit, sur le financement, et en relevant des contradictions dans le dossier de la Société du Grand Paris.
  • Les habitants du quartier de la Bretonnière à Voisins demandent des engagements écrits confirmant que la ligne 18 ne passera pas sous leurs habitations.
  • Le métro est un projet qui ne respecte pas les terres agricoles du Plateau de Saclay et ne répond pas aux besoins des habitants

Si beaucoup de participants reconnaissent que cette ligne 18 est indispensable, les demandes portent aussi sur :

  • L'agenda: le métro est prévu en 2030 sur notre territoire : les entreprises attendront-elles cette date ? 2024 doit-être confirmé
  • Les parkings: ils sont nécessaires et ce d'autant plus que la gare prévue est excentrée sur le territoire de Saint-Quentin. Le pôle multimodal nécessitera une étude et une réalisation parfaites, si on veut limiter l'emploi de l'automobile et donc éviter l'inutilité de ce métro. 

La 2éme gare est une demande plusieurs fois réitérée par le monde économique - chefs d'entreprises, Chambre de Commerce et d'Industrie- le Président de l'agglomération et beaucoup d'habitants.

Cette demande est d'autant plus nécessaire que la gare prévue serait située à l'est du territoire; or les entreprises, et pas les moindres- sont aussi sur l'Ouest; la seule gare actuelle – Montigny-Saint-Quentin- dessert difficilement un territoire jusque là de 140 000 habitants. Comment la seule gare de la ligne 18, qui plus est, excentrée, desservirait-elle un territoire agrandi ?

D'ailleurs, la Société du Grand Paris semble bien acter le fait que cette unique gare ne desservira vraiment que la partie Est de notre territoire puisque le fascicule distribué le soir de cette réunion du 14 Avril la décrit (page 14) comme s'insérant "au cœur d'un environnement varié comprenant: des sites d'entreprises en particulier le Technocentre Renault… des quartiers d'habitats de Voisins-le-Bretonneux, de Montigny-le-Bretonneux et de Guyancourt, de larges espaces verts paysagers et sportifs, notamment le golf national" . L'avenir de Saint-Quentin dépend de tous les quartiers et non d'une seule partie car dans une communauté, les activités se complètent et s'enrichissent mutuellement.

Nous ne sommes donc pas les seuls à demander cette 2éme gare pour le 2éme pôle économique francilien: une seconde gare pour desservir la partie Ouest de Saint-Quentin et qui permettrait aussi de désengorger la gare saturée de Versailles Chantiers. 

Nous avons proposé un itinéraire alternatif, qui aurait aussi l'avantage, comme le fait remarquer un Guyancourtois, d'utiliser et de rationaliser le pôle multimodal rénové de la gare routière de Montigny.

A toutes ces remarques, la Société du Grand Paris répond qu'aucun tracé n'est parfait, qu'il a bien fallu en arrêter un, qu'elle ne peut re-créer une gare, que seul le Conseil d'Etat qui a promulgué le décret peut intervenir. Une procédure de révision ne peut être possible que sur sa décision qui permettrait de revoir le schéma d'ensemble. Comme le fait remarquer le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie, on peut au moins prendre des "mesures conservatoires".

Dernière remarque: Monsieur le Maire de Guyancourt renouvelle sa demande de nommer la future gare "Guyancourt". Bien sûr, elle serait édifiée sur cette commune, mais a -elle pour seule finalité la desserte de notre ville ou tout le territoire saint-quentinois ? Toutes les entreprises de l'agglomération ne paient-elles pas la taxe levée pour financer le métro ? Le nom de Saint-Quentin n'est–il pas un gage d'attractivité ? Pourquoi la nouvelle agglomération née des 12 communes a-t-elle voulu garder ce nom si ce n'est qu'il est connu ? Pourquoi ne pas tout simplement baptiser cette gare "Guyancourt-Saint-Quentin-Est" qui ferait écho à Montigny-Saint-Quentin ?

L'enquête publique n'est pas terminée. Si vous voulez déposer votre avis et si en plus, nos arguments vous ont convaincus ou même tout simplement conduits à une autre approche et si vous désirez confronter votre avis avec ceux de beaucoup d'autres habitants, tout est dit sur le site de la Société du Grand Paris.

Le film de présentation de la ligne est ICI. Cette page n'est d'ailleurs plus d'actualité puisque Saint-Quentin est toujours présenté à sept communes, soit 144 000 habitants avec deux grandes entreprises citées, le Technocentre et Bouygues… comme quoi, la Société du Grand Paris n'a peut-être pas bien intégré que le territoire avait bien changé depuis les premières études !

Les renseignements pour participer à l'enquête sont ICI. Ne craignez pas de donner votre avis.

Le notre est sur notre dernière note, ICI, relayé par cet article des Nouvelles du 13 avril ci-dessous.

Les conclusions de l'enquête publique devraient être connues vers le 14 Juillet 2016.

ligne 18, Guyancourt en mouvement

 

 

 

08 juillet 2015

Ligne18: le groupe "Unis pour Guyancourt" écrit à la Société du Grand Paris

A la suite des réunions publiques de "concertation" qui se sont tenues à Guyancourt et à Magny, le groupe "Unis pour Guyancourt" (les 3 élus de ce groupe d'opposition au conseil municipal) a écrit à la Société du Grand Paris pour lui soumettre un scénario alternatif pour la desserte de Saint-Quentin-en-Yvelines.                                      ligne18.jpg

Voilà la teneur de ce courrier

 Le groupe UPG considère que la seconde zone économique de l'Ile de France  doit connaître  un développement équilibré de tout son territoire et pouvoir relier rapidement les pôles universitaires de Versailles-Saint-Quentin et de Paris-Saclay.

La gare prévue sur le tracé de la ligne18 ne dessert l'agglomération  qu'en bordure de sa partie Est, ce qui risque de générer des déplacements Est-Ouest importants et, économiquement, de mettre en difficulté, et, à plus ou moins long terme, en péril, tout le territoire.

Dans cet objectif de développement équilibré, le groupe UPG demande une seconde gare en souterrain de la gare SNCF de Montigny-le-Bretonneux.

Le groupe "Unis pour Guyancourt" ne  doute pas de l'intérêt de  la Société du Grand Paris pour le développement harmonieux de l'agglomération, ce qui est profitable à tous les franciliens de l'Ouest, et suivra avec attention la réponse de la Société à ce nouveau scénario.

Explication de notre demande insistante (cf les remarques du groupe UPG à propos du vote du Contrat de Développement Territorial  au Conseil municipal du 2 Juillet)

La prévision, optimiste, de l'unique gare à l'est de Saint-Quentin, vers 2030, est déjà un scénario qui risque de  décourager l'installation ou le maintien d'entreprises.  Pour éviter, ou limiter, ce risque, le groupe UPG souhaite que le chantier de la tangentielle Ouest (TGO), associé aux échéances prévues dans le Contrat de Développement Territorial (Transports en site propre-TCSP-, notamment)  soit au plus vite étudié et mis en œuvre afin de permettre à l'agglomération, donc aux habitants de ses sept et bientôt douze communes de vivre dans une agglomération qui soit un territoire innovant  à la hauteur de ses entreprises et de ses habitants et non une cité dortoir.

Jean-Loup Carriat

14 juin 2015

Concertation sur la ligne 18 du Grand Paris Express

 

Le 11 juin, à Magny les Hameaux, se déroulait la dernière réunion de concertation à propos de la ligne 18 du Grand Paris Express.    carte-GPE.jpg

 

Seule une petite salle avait été réservée alors que le public était venu nombreux. La moitié de l'assistance est restée dehors avec une retransmission par télévision.

 

Les communes de Voisins, Chateaufort, Magny les Hameaux, … étaient  représentées par leur maire, par des élus et par des associations.

 

La séance fut houleuse car, même si les habitants sont, dans l'ensemble, partisans du projet, la plupart ont contesté les modalités de concertation employées par la Société du Grand Paris, et surtout le tracé aérien de la ligne 18, voire, pour certains, le Grand paris Express lui-même. Ces contestataires ont fréquemment perturbé le déroulement de la soirée qui s'est terminée avec une heure de retard sur l'horaire prévu.

 

Voici quelques points à retenir en synthèse :

 

- le manque d’information et donc de concertation a été évoqué dans toutes les questions. Au terme "concertation", la Société du Grand Paris répond:" on vous dit tout " sous-entendu "de quoi vous plaigniez-vous" ? 

- Un exemple de réponse: " le décret de 2011 a fixé le cadre de travail du Grand Paris (nombre de gares, longueur du tracé aérien, …) donc des ajustements ne sont possibles qu'à la marge, sauf à recommencer toute la procédure ". Il faudrait donc en déduire que la demande d'une 2ème gare sur SQY, un changement de tracé, aérien ou souterrain, sont impossibles ! 

- Voisins a obtenu une réunion spécifique car c’est la seule commune où le tracé passe en souterrain sous de l’habitat ( résidence de la Bretonnière). La commune de Châteaufort pourra s'y joindre. La réunion doit être programmée en juin.

A suivre !

 

 Pour compléter:

 

Le site de la Société du Grand Paris, en particulier les pages concernant la ligne 18 qui a une gare à Guyancourt, soit une pour toute l'agglomération de  Saint-Quentin, une ville de 144 000 habitants et plus de 100 000 emplois, appelée à devenir une agglomération à 12 communes dans 1an1/2 .. et un métro automatique en 2034. Les entreprises sont très inquiètes pour leur avenir, donc pour les emplois !

Le site est consultable ci-dessous:

http://www.societedugrandparis.fr/presentation-ligne-18/l...

 

Jean-Loup Carriat

Viviane Boussier